Affaire Kulik: Willy Bardon est sorti de prison

  • A
  • A
Affaire Kulik: Willy Bardon est sorti de prison
Willy Bardon est la seule personne mise en examen pour le meurtre d’Élodie Kulik.@ MAXPPP
Partagez sur :

JUSTICE - Willy Bardon, seul mis en examen pour le viol et le meurtre d'Elodie Kulik en 2002 est sorti de prison sous surveillance électronique.

L'info. Willy Bardon, mis en examen pour sa participation au viol et au meurtre d'Elodie Kulik dans la Somme en 2002, est sorti de prison sous surveillance électronique mardi, a-t-on appris auprès du parquet d'Amiens. M. Bardon, écroué depuis quinze mois, "est sorti en début d'après-midi" de la maison d'arrêt d'Amiens, a précisé le parquet.

Seul mis en examen. La chambre de l'instruction de la cour d'appel d'Amiens avait accepté vendredi sa remise en liberté sous bracelet électronique. M. Bardon, 39 ans, avait été mis en examen en janvier 2013 et placé en détention provisoire depuis cette date. Il sera suivi par le service pénitentiaire d'insertion et de probation. Assigné à résidence, il y travaillera et ne pourra pas s'absenter, sauf pour répondre aux convocations de la justice ou rencontrer ses avocats.

Les faits. Elodie Kulik, directrice d'une agence bancaire à Péronne (Somme) âgée de 24 ans, avait été violée puis étouffée en janvier 2002. Son corps avait été retrouvé en partie calciné dans un champ à quelques kilomètres, à Tertry. Dix ans plus tard, l'enquête avait connu un tournant avec l'identification par recoupement d'ADN d'un suspect, Grégory Wiart, mort dans un accident de voiture quelques mois après le meurtre. Willy Bardon était l'un de ses amis.

Le contexte. L'enregistrement de l'appel d'Elodie Kulik aux sapeurs-pompiers juste avant sa mort, sur lequel on distingue au moins deux voix d'hommes avec un fort accent picard, est, selon la défense de Willy Bardon, le seul élément à charge de l'accusation.Les avocats de M. Bardon s'étaient appuyés sur une nouvelle expertise de cet enregistrement pour demander sa remise en liberté surveillée. Selon eux, les enquêteurs s'y disent incapables de désigner la voix de M. Bardon comme l'une des deux voix entendues et de distinguer les propos prononcés.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460_scalewidth_460

TÉMOIGNAGE - Affaire Kulik : "Je ne veux pas le voir en liberté"

JUSTICE - Affaire Kulik : la justice accepte la remise en liberté de Willy Bardon

ZOOM - Le mystère Élodie Kulik

PORTRAIT - Affaire Kulik : qui est le suspect ?