Affaire Grégory : le juge Lambert innocente Bernard Laroche

  • A
  • A
Affaire Grégory : le juge Lambert innocente Bernard Laroche
@ Max PPP
Partagez sur :

Selon le juge d'instruction, un non-lieu devait être prononcé à l'encontre de Bernard Laroche, un temps suspecté du meurtre du petit Grégory.

Il y a trente ans, le corps de Grégory Villemin, petit garçon de 4 ans, était retrouvé dans la Vologne, à Docelles, dans les Vosges. Si les chances de découvrir enfin l'identité de l'assassin sont faibles, le juge Lambert sort de son silence pour innocenter Bernard Laroche, un cousin du père de Grégory, un temps suspecté du meurtre.

>> LIRE AUSSI - Affaire Grégory : l'ADN n'a pas parlé

Jean-Michel Lambert, le juge d'instruction de l'affaire Grégory, assure dans un livre à paraître la semaine prochaine, que Bernard Laroche est innocent. Au début de l'affaire, ce dernier avait été incarcéré trois mois pour le meurtre de l'enfant. Libéré en février 1985, Bernard Laroche avait été tué par le père du petit Grégory, qui le soupçonnait d'être l'auteur du meurtre de son fils.

"Je m'apprêtais à rendre un non-lieu". Aujourd'hui, Jean-Michel Lambert assure que l'emploi du temps de Bernard Laroche atteste de son innocence. Le juge d’instruction révèle également qu'il comptait rendre un non-lieu, juste après sa libération. Mais l'homme a été tué avant que ce non-lieu ne soit prononcé.

"Bernard Laroche est innocent. Si on reconstitue l'emploi du temps qui aurait fait de lui l'assassin on réalise que ça ne tient pas. Je m'apprêtais à rendre un non-lieu quelques semaines après l'avoir libéré, son assassinat ne m'en a pas laissé le temps", commente le juge Lambert, dans une interview à France Inter.

Ecoutez Bernard Laroche :



Jean-Michel Lambert : "Bernard Laroche est...par franceinter

"Une affaire qui a bouleversé ma personnalité". Ce dernier confie enfin son sentiment de culpabilité après la mort de Bernard Laroche. "Mais, en même temps, si on se situe dans le contexte de l'époque, avec la pression médiatique, ça interdit de travailler dans la sérénité". Bernard Laroche raconte que cette affaire a "bouleversé ma personnalité. Mais Bernard Laroche, lui, n'est plus là."