Affaire Elodie Kulik : 5 personnes entendues

  • A
  • A
Partagez sur :

Dix ans après le meurtre d’Elodie Kulik dans la Somme, les gendarmes de la section de recherche d’Amiens entendent depuis lundi matin cinq personnes, selon les informations recueillies par Europe 1. Il s’agit de membres de l’entourage du suspect, identifié par son ADN retrouvé sur la scène de crime et décédé depuis dans un accident de la circulation. Cet ADN avait été prélevé notamment sur la victime et sur un préservatif.

Elodie Kulik, 24 ans, directrice d’une agence bancaire à Péronne, à une cinquantaine de kilomètres à l’est d’Amiens, avait été tuée dans la nuit du 10 au 11 janvier 2002 alors qu’elle rentrait d’un dîner.

Les enquêteurs sont aussi à la recherche de complices, car au moment de son agression, la jeune femme avait appelé les pompiers. On distinguait plusieurs voix masculines derrière les cris de la victime. C’est un agriculteur qui avait découvert son corps en partie calciné, à plusieurs kilomètres de la voiture. Depuis, près de 6.000 prélèvements d’ADN ont été effectués.