Affaire Cohen-Ahnine : un accident ?

  • A
  • A
Affaire Cohen-Ahnine : un accident ?
Candice Cohen-Ahnine et sa fille Haya.@ Capture Rendez-moi ma fille, Editions l'Archipel.
Partagez sur :

La chute de celle qui se battait pour récupérer sa fille retenue à Ryad serait accidentelle. 

La fin tragique de Candice Cohen-Ahnine, cette maman qui se battait depuis des années pour récupérer sa petite fille de 11 ans, retenue en Arabie Saoudite, serait un banal accident.

Une dispute avec son compagnon avant le drame

D'après les informations recueillies par Europe1, rien n'étaye une autre piste que la chute accidentelle. Au moment du drame, Candice était enfermée dans une pièce de son appartement après une dispute avec son compagnon actuel et elle tentait de rejoindre une autre pièce par son balcon. C'est à ce moment qu'elle aurait chuté.

Jeudi dernier, la jeune femme de 35 ans avait basculé dans le vide depuis le quatrième étage de son domicile parisien. Transportée dans un état critique à la Pitié-Salpêtrière, elle avait succombé à ses blessures quelques heures plus tard.

Une "disparition est choquante"

Dès l'annonce des circonstances troubles de la mort de la jeune femme, ses proches ont fait part de leurs interrogations.

Contactée lundi par Europe1, Laurence Tarquiny-Charpentier, l'avocate de Candice Cohen-Ahnine, n'a pas caché son émotion : "je l'avais eu quelques heures avant le drame, c'était une maman très occupée par son départ prochain pour Ryad – où elle devait se rendre début septembre pour voir sa fille après avoir enfin obtenu un droit de visite. Elle voulait que tout se passe bien. Sa disparition est choquante".

Sans rejeter l'hypothèse de la chute accidentelle, l'avocate s'interroge : "comment ? Dans quelles circonstances ? Il y a beaucoup d'inconnues".

"Je ne sentais pas du tout sa vie en péril mais dernièrement, elle avait des craintes : elle avait fait des découvertes qui l'angoissaient mais de là à arriver à ce drame", précise l'avocate.