Ado libérée par le Raid en Seine-et-Marne : ouverture d'une information judiciaire pour proxénétisme aggravé

  • A
  • A
Ado libérée par le Raid en Seine-et-Marne : ouverture d'une information judiciaire pour proxénétisme aggravé
Les forces du Raid sont intervenues dimanche sur sollicitation de la police. (Photo d'illustration).@ JEAN AYISSI / AFP
Partagez sur :

Trois hommes et une jeune femme ont été interpellés dimanche en possession d'armes lors d'une intervention du Raid.

Une information judiciaire a été ouverte pour "proxénétisme aggravé en bande organisée et séquestration" après l'intervention du Raid pour libérer une adolescente livrée à la prostitution en Seine-et-Marne, a indiqué mardi le parquet de Melun. Trois hommes et une jeune femme sont visés par cette enquête confiée à la sûreté départementale de Seine-et-Marne.

Les suspects ont été interpellés dimanche soir au cours d'une opération visant à libérer une jeune fille de 16 ans d'un appartement de Savigny-le-Temple, où elle se disait retenue par des hommes armés. Ces quatre personnes, dont la garde à vue peut durer plus de 48 heures dans le cadre d'une enquête visant des faits commis en bande organisée, doivent être présentés mercredi à un juge, a précisé la procureure de Melun, Béatrice Angelelli.

"Séquestrée par des hommes armés". La mère de l'adolescente, domiciliée dans le Doubs, avait alerté la police après la réception de SMS de sa fille lui disant qu'elle était "séquestrée en présence d'hommes armés", avait relaté le commissaire Claude Mazerolle. L'adolescente était arrivée "de son gré" dans l'appartement duquel elle a appelé à l'aide dimanche, selon le parquet.

Les hommes du Raid, dépêchés "pour écarter le danger", avaient arrêté les trois hommes et la femme alors qu'ils tentaient de s'échapper par le jardin de l'appartement situé en rez-de-chaussée. Le plus âgé est né en 1992. Un chargeur avait été trouvé sur la femme, une Brésilienne née en 1998, et un pistolet automatique saisi à l'intérieur du logement.