Accident mortel à Rohan : le conducteur du véhicule mis en examen

  • A
  • A
Accident mortel à Rohan : le conducteur du véhicule mis en examen
@ AFP
Partagez sur :

Le conducteur du véhicule sorti de route et dans lequel se trouvaient 13 passagers mineurs, dont quatre sont morts, a été mis en examen pour "homicides et blessures involontaires aggravés".

Le garçon de 17 ans qui conduisait, sous l'emprise de l'alcool et sans permis, la voiture dans laquelle quatre jeunes ont trouvé la mort à Rohan, dans le Morbihan, dans la nuit de samedi à dimanche, a été mis en examen pour "homicides et blessures involontaires aggravés", a annoncé vendredi le parquet de Vannes. Dix autres jeunes ont été blessés lors de l'accident, dont le conducteur lui-même. Placé en garde à vue dès sa sortie d’hospitalisation, le mineur a été placé sous contrôle judiciaire après avoir été déféré au parquet vendredi. 

Alcoolisé et sans permis. Le jeune homme a été mis en examen pour "homicides et blessures involontaires aggravés par les deux circonstances de son état alcoolique et du défaut de permis". Ce mineur, qui avait pris le volant avec un taux d'alcoolémie de 0,83 gramme par litre de sang, ne pouvait en effet être titulaire du permis du fait de son âge. 

Un anniversaire qui vire au drame. Près d'une semaine après le drame, le scénario de l'accident se dessine au fil des auditions des adolescents ayant survécu. Ce samedi 1er août, les 14 jeunes s'étaient réunis pour fêter l'anniversaire de l'un d'entre eux - le conducteur - au domicile familial duquel les parents s'étaient absentés. Alors qu'ils avaient prévu de dormir sur place, les jeunes, par un concours de circonstances, se sont entassés à bord du Citroën Berlingot des parents et ont décidé de prendre la route. Trois d'entre eux s'étaient installés sur le siège avant, sept sur la banquette arrière et quatre autres dans le coffre.

Mais à peine 2 kilomètres plus loin, le jeune conducteur, qui suivait une formation de conduite accompagnée, avait perdu le contrôle du véhicule. Celui-ci avait fait une embardée et plusieurs tonneaux, provoquant la mort de quatre d'entre eux, dont les obsèques ont été célébrées mercredi.