Accident de Puisseguin : "énormément de pompiers, de policiers"

  • A
  • A
Accident de Puisseguin : "énormément de pompiers, de policiers"
@ AFP
Partagez sur :

Henri, retraité, assiste au déploiement impressionnant des secours après l’accident qui a causé la mort d’au moins 42 personnes, vendredi matin en Gironde. 

TÉMOIGNAGE EUROPE 1

La petite commune de Petit-Palais-et-Cornemps, en Gironde, est en deuil. C’est de ce village de quelque 750 habitants qu’est parti le car qui est entrée en collision vendredi matin avec un camion. Le bilan, encore provisoire, est terrible : 42 morts et quatre blessés grave. Henri, retraité, est un Petit-Palaisien de longue date. Il s’est rendu au plus près des lieux du drame.

"Je connaissais tout le monde". "Je suis dans le bourg de Puisseguin, à environ cinquante mètre face au foyer rural où toute l’organisation des secours est faite", raconte-t-il à Europe 1. "Il y a énormément de pompiers, énormément de police. Les routes sont toutes fermées. Ce car de personnes âgées, je connaissais tout le monde. On vient de me donner des noms, je les connais très bien, très bien. Des amis, et tout et tout", poursuit Henri. J’ai autour de moi des gens de Petit Palais qui sont… vous comprenez très bien."

"Mon père est dans le bus". Le fils du président de l’association qui a organisé le voyage en car est lui très inquiet. "Mon père est normalement dans le bus. J’essaye de me renseigner, de savoir ce qui s’est passé, parce que pour l’instant, on n’a pas d’information. On ne sait même s’il est encore survivant ou pas."