Accident de canyoning : deux morts

  • A
  • A
Accident de canyoning : deux morts
@ MAXPPP
Partagez sur :

Un groupe de huit personnes a été surpris par une subite montée des eaux à la Reunion.

Deux personnes ont été tuées et deux autres ont disparu dans un accident de canyoning survenu samedi à Trou Blanc dans le cirque de Salazie, sur l'île de la Réunion, après une subite montée des eaux, a-t-on appris auprès de la préfecture.

Alerte aux fortes pluies

Seul le corps d'une femme de 41 ans, a été repêché samedi dans les eaux du canyon d'Hell-Bourg, sur les hauteurs de l'est de l'île, a déclaré le sous-préfet de Saint-Benoît Serge Bideau. Elle était la compagne d'un des quatre rescapés. Un homme de 28 ans, célibataire, est également considéré comme mort. Son corps inanimé a été vu gisant au bout d'une corde, sous l'eau mais avant que les secours aient pu intervenir, il avait été emporté par les eaux en furie du canyon, selon le sous-préfet de Saint-Benoît. Les deux personnes portées disparues sont un couple marié âgé de 35 à 40 ans, parents de deux enfants.

Dimanche, alors que l'alerte aux fortes pluies était toujours en vigueur sur l'île, l'hélicoptère de la gendarmerie n'a pu participer aux recherches pour retrouver les deux disparus. Seuls des plongeurs des pompiers et de la gendarmerie ainsi que deux techniciens du peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) ont longé, en vain, le canyon pour une reconnaissance visuelle.

Quatre rescapés

Quatre autres personnes, deux hommes et une femme de 29 ans et un homme de 41 ans, ont pu être récupérées saines et sauves et hélitreuillées. Les huit membres de l'expédition avaient décidé de braver une alerte aux fortes pluies émise par Météo-France pour les journées de samedi et dimanche, pour s'engager dans une descente de Trou Blanc. Ce cours d'eau très prisé des adeptes du canyoning est situé dans le cirque de Salazie, sur les hauteurs de l'est de l'île.

Les huit amateurs de sensation forte s'étaient scindés en deux groupes de cinq et trois personnes. Six résidaient à La Réunion et les deux autres à Mayotte. Alors qu'ils étaient dans la rivière, ils ont été surpris par une subite montée des eaux, phénomène courant en cette période d'été austral et de saison des pluies.

Deux personnes expérimentées

Grâce à l'alerte donnée par un membre du groupe avec son téléphone portable, les secours sont arrivés rapidement sur place et ont pu récupérer quatre d'entre eux, hélitreuillés par l'hélicoptère de la gendarmerie. Les autres avaient disparu dans les flots. Au fil des recherches qui ont duré tout l'après-midi, trois corps ont été repêchés, un quatrième est toujours porté disparu.

"C'était un groupe privé dont faisaient partie deux personnes expérimentées dans la pratique du canyoning et l'une était titulaire d'un brevet fédéral", a déclaré le sous-préfet de Saint-Pierre Alain Gérard. Il a regretté qu'ils n'aient pas respecté les consignes de prudence émises par la préfecture. "Surtout que ce canyon de Trou Blanc est très technique et très long, selon les professionnels", selon le responsable. Le bulletin vigilance fortes pluies "prévoyait la plus grande prudence dans les déplacements sur l'île", a-t-il ajouté.

Dans un communiqué samedi, le préfet de la Réunion a "insisté à nouveau sur le strict respect de ces mesures de prudence et rappelle qu'il convient de s'abstenir de toutes activités de montagne et de canyoning jusqu'à la fin de l'alerte", prévue dimanche soir. Depuis une dizaine d'années que le canyoning est pratiqué à la Réunion, une dizaine de personnes ont trouvé la mort, principalement par noyade.