Accident de bus scolaire à Rochefort : le chauffeur raconte la scène

  • A
  • A
Accident de bus scolaire à Rochefort : le chauffeur raconte la scène
@ XAVIER LEOTY / AFP
Partagez sur :

Le chauffeur du bus entré en collision avec un poids-lourd jeudi à Rochefort s'est confié à son patron.

La garde à vue du chauffeur du camion à l'origine de la mort de six adolescents jeudi à Rochefort a été levée samedi matin. Il a ensuite été déferré au parquet en vue d'une éventuelle mise en examen pour homicides et blessures involontaires. Le chauffeur du car où se trouvaient les victimes a quant à lui été libéré dès jeudi soir.

"Une scène de guerre". Encore choqué, il a raconté ce qui s'est passé à son patron, José Estève, directeur de la société d’autocar Keolis en Charente-Maritime. Ce dernier relate une scène effroyable sur Europe 1. Selon lui, le conducteur avait l’habitude de faire "très attention" sur la portion de route où a eu lieu l’accident, où se trouve une chicane. Il évoque également "un impact extrêmement violent". "Mon véhicule s’est pratiquement arrêté sur place", a-t-il expliqué à son supérieur.

Tout s’est ensuite enchaîné. "A ce moment-là, il s’est retourné et il a vu une scène de guerre, le véhicule complètement éventré. Il a prévenu immédiatement les secours et il est allé dans le fond du car. Il a vidé tout l’extincteur sur le moteur, de façon à ce qu’il ne provoque pas un incendie complémentaire." Le conducteur et le premier pompier sur place ont commencé à évacuer les passagers, peu avant l’arrivée des secours.

"J’ai mal pour les jeunes de 17 ans". Le chauffeur est bouleversé par l’accident. "Il dit 'C’est pas pour moi que j’ai mal, j’ai mal pour les familles de ceux qui sont décédés, j’ai mal pour les jeunes de 17 ans qui ont pu voir ces scènes de guerre'", relate son patron. "Il dit encore : "comment est-ce qu’à 17 ans, on va pouvoir oublier ces images que l’on a en tête ? Alors que moi, à 48 ans, je vais sans doute avoir beaucoup de mal à les enlever, tellement elles sont imprimées."