A13 : cinq suspects arrêtés

  • A
  • A
A13 : cinq suspects arrêtés
@ GOOGLE MAPS
Partagez sur :

Cinq personnes ont été interpellés après la rixe qui a coûté la vie à un homme sur l’A13 samedi.

Deux hommes de 21 et 22 ans avaient été mis en examen et écroués lundi soir pour avoir battu à mort un homme dans la nuit de samedi à dimanche lors d'une rixe sur l'autoroute A13, dans les Yvelines. L'un a été mis en examen pour "meurtre et violences volontaires aggravées" et le deuxième est poursuivi pour "complicité de meurtre et de violences volontaires aggravées". Un second juge d'instruction doit être co-saisi dans cette affaire. Les deux jeunes hommes nient les faits et reconnaissent seulement leur présence lors de la bagarre, a précisé la source judiciaire.

Mardi, trois autres personnes se sont présentées spontanément aux enquêteurs de la Sûreté départementale et ont aussitôt été placées en garde à vue. La conductrice et le passager, âgés respectivement de 20 et 25 ans, ainsi qu'un troisième membre du groupe, âgé de 21 ans, se sont rendus vers 18H45 à la police, avec la Renault Clio, selon une source policière. Le véhicule, qui a été nettoyé, porte "quelques traces" de l'accident, a ajouté la même source, en ajoutant que les autres agresseurs présumés sont "en cours d'identification".

Banal accrochage

Au départ, il s'agit d'un banal accrochage sur l’autoroute. Mais dans la nuit de samedi à dimanche, vers 1 heure du matin, sur l’A13, près des Mureaux, dans les Yvelines, un accident a dégénéré en une rixe particulièrement violente, selon les informations recueillies par Europe 1. On dénombre six blessés et un mort.

A l’origine de l’accrochage, un couple circulant à bord d’une Clio aurait forcé le passage pour s’insérer sur l’autoroute. Accrochant ainsi une Audi qui roulait en convoi avec deux autres véhicules.

Des amis appelés en renfort

Les quatre voitures s'immobilisent alors sur la bande d’arrêt d’urgence. Là, la conductrice de la Clio aurait refusé d’établir un constat et téléphoné à des amis vivant aux Mureaux. Quelques minutes plus tard, deux voitures supplémentaires s'arrêtent sur la bande d’arrêt d’urgence. A leur bord, une dizaine de personnes venues en renfort.

Une rixe éclate alors. Le conducteur de l’Audi est passé à tabac puis écrasé par la conductrice de la Clio. Cet homme, hospitalisé dans un état grave, est décédé des suites de ses blessures. Six autres personnes ont été légèrement blessées lors de la bagarre.

Pour le commissaire François-Xavier Masson, "c'est un acte odieux et abominable" :

Deux suspects arrêtés

A l’arrivée d’une patrouille de CRS, les agresseurs ont tous pris la fuite. Deux suspects ont pu être rattrapés. Lors de leur interrogatoire, ils ont reconnu avoir été présents sur les lieux de la bagarre, mais pas avoir porté de coups. Ils doivent être présentés à un juge dans les heures qui viennent. Les autres suspects sont toujours recherchés. Le parquet de Versailles a demandé l'ouverture d'une information judiciaire. Deux personnes devraient être mises en examen pour "meurtre et violences volontaires en réunion", selon une source judiciaire.