A six ans, il fugue et prend le train

  • A
  • A
A six ans, il fugue et prend le train
@ REUTERS
Partagez sur :

FRAYEUR - Ce garçon, passionné par les trains, avait échappé à la vigilance de sa famille, mercredi soir en Isère.

Il avait échappé à la vigilance de sa famille. Un garçon de six ans qui avait disparu, mercredi soir, en Isère, a été retrouvé quelques heures plus tard à Lyon, où il s'est rendu seul en prenant le train.

Il monte dans le train, seul. Le garçonnet, qui séjournait chez ses grands-parents à La Tour-du-Pin, aurait faussé compagnie à sa sœur de neuf ans, alors que tous deux jouaient en fin de journée dans un parc voisin. Selon le Dauphiné Libéré, le jeune fugueur aurait ensuite parcouru seul, à pied, plus d'un kilomètre à travers la ville pour rejoindre la gare. Il a ensuite pris place, vers 21 heures, dans le premier train se présentant à lui, un TGV à destination de Lyon. "Une fois dans le train, un voyageur a rapidement décelé qu'il était seul et l'a pris sous son aile.

"Une heure d'angoisse". Arrivé à la gare de Lyon Part-Dieu, il a été pris en charge par le personnel d'accueil de la SNCF, qui l'a interrogé sur sa provenance. Il a répondu à toutes les questions très calmement", a précisé Sandrine Bouchet, responsable d'astreinte à la SNCF Rhône-Alpes. Prévenue par le personnel ferroviaire, la gendarmerie de La Tour-du-Pin a fait le lien avec une disparition signalée par la famille. "Ça a été une heure d'angoisse terrible", a confié l'oncle du garçon au journal.

 Un enfant passionné par les trains. "Son père va très régulièrement boire des cafés au buffet de la gare avec son fils. Il connaissait parfaitement le chemin à pied", a-t-il ajouté. "Après avoir englouti deux plateaux-repas, il a joué au cheminot jusqu'à l'arrivé de son père, casquette sur la tête. Il est visiblement fasciné par les trains. Il nous a confié avoir été très content de son voyage", a ajouté Sandrine Bouchet. Le garçon n'a pas été verbalisé par la SNCF qui lui a offert son billet.