A Nantes, plus d'un millier de bijoux volés cherchent leurs propriétaires

  • A
  • A
A Nantes, plus d'un millier de bijoux volés cherchent leurs propriétaires
Nantes@ JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Partagez sur :

A Nantes, les enquêteurs ont placé sous scellés 1 375 bijoux, et ne savent plus ...où les ranger. 

REPORTAGE

Quatre kilos et demi d'or ainsi que des pierres précieuses ont été retrouvés dans la région nantaise après le démantèlement d'un réseau de cambrioleurs qui agissaient dans l'Ouest du Pays. 

1375 bijoux : la rançon d'un roi. Étalés sur les tables, entassés dans les coffres à scellés : du bracelet à la médaille de baptême, en passant par le diamant pu de plus de cinq carats estimé à plus de 200.000 euros, il y a de tout parmi les bijoux retrouvés par les forces de l'ordre. Les gendarmes recherchent les propriétaires de ces 1375 bijoux. Et le directeur d'enquête le rappelle : il faut faire la preuve que ces pièces vous ont été volées. "Ça peut être des photos, ça peut être des factures, et à partir de là, nous on fera notre travail de vérification", détaille-t-il.

"Une toute petite partie du butin". Pour le colonel Didier Marconnet, commandant de gendarmerie de Pays de la Loire, il n'y a là qu'une toute petite partie du butin raflé par ces professionnels du cambriolage. "Nous sommes dans un système commercial, d'offre et de demande avec des équipes sur le terrain de petites mains, qui opèrent de nombreux cambriolages, jusqu'à quatre ou cinq par jour, ensuite une chaîne de transport, une chaîne de fonte des bijoux d'or notamment, et ensuite une deuxième chaîne de recel qui part sur la Belgique", explique-t-il. 

Chaque bijou a été répertorié et pris en photo, ils sont tous visibles sur la page Facebook de la gendarmerie de Loire-Atlantique