A Dammartin, l'assaut contre les frères Kouachi

  • A
  • A
A Dammartin, l'assaut contre les frères Kouachi
@ AFP
Partagez sur :

C'est dans ce petit bourg que les meurtriers de Charlie Hebdo s'étaient retranchés. C'est ici qu'ils sont morts.  

Fin de cavale pour les frères Kouachi. Les deux hommes les plus recherchés de France depuis l'attentat meurtrier contre Charlie Hebdo mercredi à Paris, sont morts dans l'assaut livré par le GIGN sur l'imprimerie dans laquelle ils étaient retranchés dans un petite zone industrielle à Dammartin-en-Goelle, en Seine-et-Marne.

>> LIRE AUSSI - Al-Quaïda au Yémen aurait inspiré les frères Kouachi
 
C'est une série de déflagrations sourdes qui ont soudainement déchirés le ciel juste avant 17 heures. Plusieurs explosions, des tirs en rafale, puis le silence. Enfin, une nouvelle déflagration, cette fois plus sourde. Et puis le silence. L'assaut n'aura duré qu'entre 3 à 5 minutes. 

dammartin usine

© AFP


 
 Une dizaine de minutes plus tard, reviennent les hélicoptères du GIGN qui avaient survolé longuement la zone en début de matinée. Les appareils se posent. Ils ne redécolleront que vers 18h30. 
 
On apprend alors la mort des frères Kouachi et que leur otage, libéré, se trouve sain et sauf. Les habitants de la zone confinée ouvrent leurs volets et sortent peu à peu leur domicile. "Soulagés, car on était inquiets, mais pas pour eux. On avait pas peur pour eux". Fin de la traque.
 
 >> LIRE AUSSI - Prise d'otage de Vincennes : ce qu'il faut retenir