A 89 ans, jetée à l'eau et sauvée in extremis

  • A
  • A
A 89 ans, jetée à l'eau et sauvée in extremis
C'est dans ce canal que la vieille dame a été aperçue, coulant dans son véhicule.@ Capture d'écran - Google Streetview
Partagez sur :

La vieille dame de Bar-le-Duc a été sauvée de la noyade in extremis par des passants. Agressée pour de l'argent.

L'INFO. Agressée pour son argent puis enfermée dans le coffre de sa voiture et jetée dans un canal. C'est l'agression effrayante dont a été victime jeudi une octogénaire de Bar-le-Duc mardi. La vieille dame, âgée de 89 ans, doit son salut à un homme qui a sauté à l'eau pour la libérer de son véhicule en partie immergé.

 Un véhicule qui coule au milieu du canal. Il est neuf heures jeudi matin, quand une joggeuse arrivant à hauteur du canal de Longeville-en-barrois, à quelques kilomètres à peine du centre-ville de Bar-le-Duc, aperçoit un véhicule à moitié immergé dans l'eau. A l'intérieur, elle distingue très nettement, et avec stupéfaction, qu'une vieille dame agite la plage arrière du véhicule : elle se trouve dans le coffre et le véhicule est en train de couler. Affolée, la jeune sportive va trouver de l'aide quelques mètres plus loin, dans un bureau, où elle interpelle deux ouvriers d'une société de location de matériel. Les deux hommes se saisissent alors d'un marteau et accourent sur les bords du canal. L'un d'eux plonge, brise la vitre, et sauve la vieille dame, qui est trempée jusqu'aux os. Quelques minutes de plus et il était trop tard. 

Comment s'est-elle retrouvée là ? Jeudi soir, aucune piste n'était écartée par les enquêteurs.  "D'après ses déclarations, il semblerait qu'elle ait été agressée à son domicile entre cinq heures et six heures [du matin] par deux individus", explique le procureur de Bar-le-Duc, Rémi Coutin, au micro d'Europe 1. "Ils ont tenté de se faire remettre de l'argent et sa carte bancaire", précise le magistrat. "Au bout d'un certain temps, ils ont décidé de partir avec elle, en utilisant son propre véhicule.  Ils l'ont placée dans le coffre de sa voiture après lui avoir lié les mains. Ces deux individus sont allés jeter le véhicule dans le canal de la Marne au Rhin, à environ 4km du centre-ville de Bar-le-Duc", raconte Rémi Coutin. Pour le moment, la victime se trouve à l'hôpital de Bar-le-Duc, "en état de choc". "Mais son pronostic vital n'est pas engagé", ajoute toutefois le procureur. crapuleuse.