A 5 ans, il s'échappe du centre de loisirs

  • A
  • A
A 5 ans, il s'échappe du centre de loisirs
@ MaxPPP
Partagez sur :

Un garçonnet a pris la poudre d’escampette pour rentrer chez lui à pied, à la stupeur de sa mère.

L’INFO. C’est un enfant qui a du caractère. Mardi, un garçonnet de 5 ans et demi a faussé compagnie aux animateurs du centre de loisirs de Faverges, en Haute-Savoie, pour rentrer à pied au domicile de ses parents, à plus de sept kilomètres de là. Un couple de promeneurs qui a croisé la route de l’enfant l’a reconduit chez lui.

Le pire évité. "Il n'aime pas trop marcher en montagne, mais là, il a bien marché", plaisante la mère de l'enfant, après coup. Celle-ci a toutefois essuyé une grosse frayeur. "J'ai appelé le centre. Ils m'ont dit qu’ils ne s’étaient aperçu de rien et que c'était une erreur humaine", explique-t-elle. "Heureusement que mon fils m'a été ramené parce que si, à 17 heures, j'étais allé cherché mon fils et que personne n'avait su où il se trouvait, ça aurait été dramatique", confie-t-elle à Europe 1.

Il part seul avec son sac à dos. Le début de la journée s’est pourtant passé comme à l’accoutumée pour l’enfant. Son père l’a déposé à 8h15 au centre de loisirs de Faverges, comme il le fait plusieurs fois par semaine depuis le début de l’été. L’activité proposée mardi est une sortie dans un parc aquatique à laquelle son père l’inscrit. Mais l'enfant, trop grand pour le groupe des petits, et trop petit pour le groupe des grands, ne se plait pas avec ses camarades. Il prend ainsi la poudre d’escampette, avec son sac à dos, pour regagner le domicile familial.

Pas de suites judiciaires. Surpris de trouver un enfant seul, et en larmes, sur une route de montagne, des randonneurs l’ont pris en charge pour le ramener chez ses parents. L’enfant avait déjà parcouru trois kilomètres dans la bonne direction. Les parents ont décidé de ne pas poursuivre le centre de loisirs. L’enfant, lui, n’y remettra pas les pieds.