A 3 ans, il s'échappe de la salle de classe

  • A
  • A
A 3 ans, il s'échappe de la salle de classe
Smael, 3 ans, a échappé à la surveillance de sa maîtresse (Photo d'illustration).@ Reuters
Partagez sur :

Un garçonnet de Montpellier a échappé à la surveillance de sa maîtresse. Les parents portent plainte. 

Mésaventure. Smael, 3 ans, a été retrouvé en larmes, errant dans les rues de Montpellier, raconte Midi Libre. Inscrit en petite section de maternelle, l’enfant a échappé pendant une bonne demi-heure à la surveillance de sa maîtresse, également directrice de l’école. En pleine journée, Smael a ainsi quitté la salle de cours sans que personne ne l’en empêche et est parti à l’aventure. Mais le garçonnet a vite compris qu’il était perdu. C’est une habitante, alertée par les pleurs de Smael, qui l'a finalement retrouvé.

Des parents inquiets et en colère. Les parents de Smael ont porté plainte, non par esprit de vengeance mais "pour faire bouger les choses et éviter que la même mésaventure arrive à d’autres parents", explique Midi Libre. Il faut dire que la famille Belhaj s’est frottée au fonctionnement kafkaïen de l’Éducation nationale quand les parents ont cherché à obtenir des explications. Lorsqu’il a appelé l’inspection d’académie, Saïd Belhaj, le père de Smael, n’a pas eu de réponse à ses questions. "J’ai eu plus de noms que de numéros de téléphone. Tout le monde me renvoyait vers quelqu’un d’autre. Pour eux, tout était normal. C’est comme s’ils n’avaient pas d’enfants ! Depuis, ma femme est traumatisée, elle ne veut plus remettre notre fils là-bas. Rien n’est fait pour éviter que des enfants s’échappent", déplore-t-il dans le quotidien régional.
 
 Il a parcouru une "trotte". Les agents de police ont quant à eux été impressionnés par le trajet parcouru par le petit garçon. "Ils ont trouvé l’histoire hallucinante, vu l’endroit où il a été retrouvé ça faisait une trotte", a ajouté Saïd Belhaj.