74 interpellations en France après l'exploit de l'Algérie

  • A
  • A
74 interpellations en France après l'exploit de l'Algérie
@ REUTERS
Partagez sur :

DÉBORDEMENTS - De Roubaix à Marseille, la fête des supporters des "Fennecs" a été suivie de débordements. 74 interpellations ont eu lieu.

INFO. Des milliers de supporters de l'Algérie ont célébré en France dans la nuit de jeudi à vendredi la qualification de l'équipe nationale algérienne en 8e de finale de la Coupe du monde du football, la fête étant parfois ternie par quelques incidents. Au total, 74 individus ont été interpellés à la suite de ces débordements.

"Des actes de casseurs isolés", pour Cazeneuve. Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a condamné "avec la plus grande fermeté", vendredi à Saint-Cyr-au-Mont-d'Or, dans le Rhône, des "actes d'une poignée de casseurs isolés qui profitent de manifestations sportives pour gâcher des moments qui peuvent être festifs", a-t-il déclaré à la presse.

Paris : CRS caillassés et lacrymo. Plusieurs centaines de supporters parisiens des Fennecs ont convergé dans la nuit vers les Champs-Elysées, sous la surveillance d'un impressionnant dispositif de sécurité, a constaté un journaliste de l'AFP. Des dizaines de supporters ont jeté des projectiles à plusieurs reprises sur des CRS qui stationnaient au milieu de la place, lesquels ont riposté en les poursuivant sur plusieurs dizaines de mètres et en faisant usage de gaz lacrymogène.

27.06-paris

Lyon : voitures brulées, 3 à 4 interpellations. La fête avait bien commencé au coup de sifflet final dans la capitale des Gaules. La foule, souvent jeune et en famille, s'est rassemblée sur une place du quartier populaire de la Guillotière, dans le centre-ville, avant de se déplacer vers la place Bellecour. Les festivités restaient cependant très encadrées par les policiers et gendarmes mobilisés en nombre pour la soirée, plus de 450 au total dans l'agglomération, qui usaient de gaz lacrymogènes et d'une lance à eau pour contenir la foule dans un certain périmètre et leur interdire l'accès aux artères commerçantes de la presqu'île, que survolait un hélicoptère.

Des supporters se sont également rassemblés en banlieue à Vaulx-en-Velin et Saint-Priest, où les forces de l'ordre ont aussi procédé à des tirs de gaz lacrymogène en réplique à des jets de projectiles. Au total, sur l'agglomération lyonnaise, une trentaine de véhicules et plusieurs dizaines de poubelles ont été incendiés, selon une source policière. Trois ou quatre interpellations ont eu lieu.

27.06-lyon

Marseille: affrontements sur le Vieux-Port. Des incidents ont éclaté autour du Vieux-Port après une heure entre forces de l'ordre et supporters. Deux motards de la police ont été pris à partie et caillassés par des supporters, selon la police. Les forces de l'ordre ont alors chargé pour disperser les groupes de supporters, usant de gaz lacrymogène. Aucun blessé n'a été signalé et plusieurs interpellations ont eu lieu, toujours de source policière. Ces dérapages se sont produits en marge des festivités.

27.06-marseille

Nuit agitée dans le Nord : 22 interpellations. Une vingtaine de véhicules ont été brûlés et 22 personnes interpellées dans le département du Nord. Onze personnes ont été interpellées à Lille pour des vols avec effraction et violence, et onze à Roubaix pour des attroupements et des dégradations de mobilier urbain.

Quelques vitrines de magasins ont été dégradées à Roubaix, dans l'agglomération lilloise."La nuit a été agitée et parfois tendue" jusqu'à 3H00 du matin à Maubeuge et jusqu'à 4H00 à Lille, a précisé la préfecture du département. Par ailleurs, 28 départs de feu de voitures ont été recensés, dont 12 à Roubaix, 7 à Maubeuge, 2 à Valenciennes, 4 à Lille et 3 à Tourcoing. Certains s'en sont également pris à des poubelles. Vingt feux ont été comptabilisés.

Valls réagit. Au lendemain de ces événements, le Premier ministre Manuel Valls dénonce des "incidents insupportables" après la qualification de l'Algérie. 

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460 (1)

ONE, TWO, THREE... - La joie des supporters algériens

L'INFO - L'Algérie en huitièmes de finale

HÉRITAGE - Sofiane Feghouli : un Algérien de cœur