31.000 euros pour deux gifles

  • A
  • A
31.000 euros pour deux gifles
L'avocat a indiqué que sa cliente allait se pourvoir en cassation.@ MAXPPP
Partagez sur :

L'avocat de la condamnée dénonce "une dérive à l'américaine".

31.000 euros de dommages-intérêts pour une paire de claques. C'est la lourde amende qu'a été condamnée à payer une jeune femme de 28 ans qui avait donné deux gifles à sa collègue de 52 ans en avril 2006.

Une insulte raciste à l'origine des gifles ?

D'après la jeune femme, son aînée - serveuse comme elle dans une sandwicherie de Nice - venait juste de la traiter de "sale arabe".

Le jugement de la cour d'appel d'Aix confirme là la décision du tribunal de police de Nice en octobre 2010.

"Elle ne pourra jamais payer"

L'avocat de la gifleuse a aussitôt dénoncé "une dérive à l'américaine". "C'est une première en France qu'un expert auprès des tribunaux accorde 4 mois et demi d'ITT (Incapacité totale de travail) pour deux gifles", s'est aussi étonné Me Mohamed Maktouf, affirmant que créait ainsi "un grave précédent".

L'avocat a indiqué que sa cliente allait se pourvoir en cassation, affirmant que celle-ci, aujourd'hui sans emploi et venant de faire une demande de RSA, "ne pourra jamais payer".