30.000 euros pour accélérer l'enquête

  • A
  • A
30.000 euros pour accélérer l'enquête
@ Google Map
Partagez sur :

Un père a promis une récompense de 30.000 euros pour retrouver les meurtriers de son fils.

"Il ne s'agit pas d'un jeu", pour ce père de famille qui a décidé d’accélérer l’enquête. Ce dernier a annoncé samedi qu'il offrait 30.000 euros de récompense pour toute information permettant de retrouver les assassins présumés de son fils. Il a été retrouvé mort chez lui à Saint-Witz, dans le Val-d'Oise, à la mi-janvier.

"On propose une récompense de 30.000 euros", a déclaré le père d'Anthony Hawat victime de plusieurs coups de couteau et égorgé à la mi-janvier dans son studio de Saint-Witz. Le corps sans vie du jeune homme avait été découvert le 13 janvier.

"Nous vivons dans une ville où tout le monde se connaît. Ce que je souhaite c'est permettre à la police de restreindre le cercle des recherches, il ne s'agit en aucune manière de déranger l'enquête" a expliqué M. Hawat.

Le père multiplie les appels à témoin

Ce quadragénaire, qui refuse de donner son prénom, a commencé vendredi à lancer un appel à témoins en posant des affiches et en distribuant des tracts à la gare de Survilliers-Fosses, près de Saint-Witz. Il a renouvelé l'opération samedi après-midi à la gare du Nord à Paris.

"J'ai déjà reçu quelques appels, mais je n'écoute pas les messages. Je transmets tout aux personnes chargées de l'enquête" a ajouté M. Hawat. L'homme est épaulé par des amis de son fils décédé. "On espère vraiment que ça va marcher car l'attente est interminable", a dit Ianis, 18 ans.

Interrogé sur cette initiative inhabituelle, M. Hawat assure que "les enquêteurs ont réagi comme des pères de famille, ils ont compris ma démarche". "Je veux montrer que nous sommes déterminés, il ne s'agit pas d'un jeu, nous voulons recevoir des informations rapidement", a-t-il conclu.