24 coups de feu pour stopper le chauffard

  • A
  • A
24 coups de feu pour stopper le chauffard
@ MAXPPP
Partagez sur :

En région parisienne, la police a dû ouvrir le feu sur un chauffard pour le forcer à s’arrêter.

Le chauffard ne voulait pas s’arrêter, même pour un simple contrôle routier. Invité par la police à s’arrêter sur le bas-côté à hauteur de l'hôpital Avicenne de Bobigny, en Seine-Saint-Denis, ce conducteur a pourtant décidé de continuer sa route. La police a du ouvrir le feu à 24 reprises pour stopper le chauffard, selon des informations révélées samedi par Le Parisien.

Une course poursuite s’est alors engagée vendredi soir vers 21 heures entre Bobigny et Drancy. Le chauffard n’a pas hésité à emprunter l'autoroute A86 à contresens.

Il fonce sur la voiture des policiers

Arrivé à Bondy, le conducteur a même foncé avec sa voiture sur le véhicule des policier, bloqué dans un dans un cul-de-sac. C’est alors que les policiers ont dégainé et tiré sur la voiture du chauffard pour le forcer à s’arrêter. Il leur a tout de même fallu tirer à 24 reprises pour stopper le chauffard.

Bilan de cette folle course poursuite : le conducteur, touché par balle à la main, ainsi que son passager ont été interpellés et placés en garde à vue. Trois policiers ont également été blessés au cours de la course-poursuite.

Une enquête a été ouverte et confié à la sûreté départementale de Seine-Saint-Denis. L'Inspection générale des services (IGS) a également été saisie pour enquêter sur l'utilisation des armes à feu par les policiers.