115 km à contresens

  • A
  • A
115 km à contresens
@ MAX PPP
Partagez sur :

Un sexagénaire a été pris en chasse par les gendarmes avant d'être placé en garde à vue.

Triste record dimanche matin dans les Pyrénées-Atlantiques. Un sexagénaire a parcouru pas moins de 115 km à contresens sur l'A64, dans le sens Tarbes-Bayonne. Pris en chasse par plusieurs voitures de gendarmes, il était toujours en garde à vue lundi matin, à Bayonne.

Les faits se sont déroulés, dimanche matin, à l'aube. Un automobiliste de 61 ans, originaire de Toulouse, a été pris en chasse par les gendarmes du peloton autoroutier de Tarbes, à une trentaine de kilomètres de la ville. Malgré la nuit, le chauffard roulait à plus de 140 km/heure, tous feux éteints, à contresens, en direction de Bayonne.

Collision avec deux véhicules

Il est alors repéré par les gendarmes à hauteur du péage de Pau. Ces derniers commencent à le poursuivre, sur la bonne voie, de l'autre côté du terre-plein central, précise La République des Pyrénées. Mais pour semer les militaires, l'automobiliste alterne des pointes de vitesse à 160km/heure avec des vitesses bien plus lentes.

Les gendarmes demandent alors le renfort de leurs collègues des pelotons autoroutiers d'Artix, dans les Pyrénées-Atlantiques et de Bayonne. L'automobiliste a finalement été bloqué à une quarantaine de kilomètres de Bayonne, à l'issue d'une collision avec un premier véhicule de gendarmerie, avant d'en percuter un deuxième alors qu'il cherchait à s'enfuir en marche arrière.

Test d'alcoolémie négatif

L'homme a été conduit à la gendarmerie de Bayonne pour y être placé en garde à vue. "Les tests d'alcoolémie et de consommation de stupéfiants sont négatifs", a indiqué la procureure de Bayonne, Anne Kayanakis, lundi matin.

"Nous n'avons pas encore tous les éléments qui nous permettent de tirer des conclusions significatives", a-t-elle ajouté, précisant que la garde à vue de l'automobiliste avait été prolongée de 24 heures lundi matin.