1,4 tonne de cocaïne cachée dans un camion du Dakar

  • A
  • A
1,4 tonne de cocaïne cachée dans un camion du Dakar
@ EUROPE 1 / Guillaume Biet
Partagez sur :

SAISIE RECORD - Les policiers ont découvert 1,4 tonne de cocaïne dans les pneus. Quatre personnes ont été arrêtées.

L'info. C'est la plus importante saisie de drogue jamais réalisée en France métropolitaine. La police judiciaire a découvert 1,4 tonne de cocaïne dans le port du Havre. La cargaison a été acheminée par bateau depuis Valparaiso, au Chili, et était dissimulée dans les pneus d'un camion d’assistance du Paris-Dakar, selon les informations d'Europe 1. Le véhicule avait été chargé sur l'embarcation à l'issue du rally-raid mi-janvier et est arrivé dans le port du Havre mardi. Les enquêteurs de l'Office central pour la répression du trafic illicite de stupéfiants (OCRTRIS) ont saisi la marchandise mercredi. Une information judiciaire a été ouverte.

Une info de l'ambassade bulgare. Grâce à un signalement des autorités bulgares, reçu début février par l'ambassade de France à Sofia, la police judiciaire a pris en filature le camion et un "véhicule ouvreur" depuis le port de la Seine-Maritime, a déclaré vendredi à la presse le procureur de Lille Frédéric Fèvre. Les chauffeurs de ces véhicules, deux Espagnols trentenaires, ont été arrêtés jeudi sur l'aire de repos de Saint-Amand-Montrond, dans le Cher, a-t-il ajouté.

Quatre arrestations. Ces deux Espagnols, considérés par les enquêteurs comme des logisticiens, étaient vendredi en garde à vue dans les locaux de l'Office central pour la répression du trafic illicite de stupéfiants (OCRTRIS) à Nanterre, dans les Hauts-de-Seine. Deux organisateurs présumés du trafic, tous deux bulgares, ont par ailleurs été arrêtés jeudi en Bulgarie, dans la province orientale de Varna. D'autres interpellations devraient suivre en Espagne, dans le cadre d'une enquête confiée à la juridiction interrégionale spécialisée (Jirs) de Lille en collaboration avec les autorités espagnoles et bulgares.

Félicitations de Valls. Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls s'est rendu vendredi en fin de matinée au siège de l'OCRTRIS à la direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) à Nanterre, dans les Hauts-de-Seine pour "rencontrer et féliciter les enquêteurs", selon le ministère.

sur le même sujet, sujet,
 

L'INFO - Saisie record de 1,4 tonne de cocaïne au Havre