1.200 euros d'amende pour avoir refusé un test ADN

  • A
  • A
1.200 euros d'amende pour avoir refusé un test ADN
Xavier Mathieu condamné à 1.200€ pour refus de prélèvement ADN@ MaxPPP
Partagez sur :

L'ancien syndicaliste de Continental a été condamné vendredi par la cour d'appel d'Amiens.

La cour d'appel d'Amiens a condamné vendredi le syndicaliste CGT de l'ancienne usine Continental, Xavier Mathieu, à 1.200 euros d'amende pour avoir refusé de se faire prélever son ADN par la police.

Lors de son premier procès, en juin 2010, le syndicaliste avait été relaxé. Les faits datent de la condamnation de Xavier Matthieu à 4.000 euros d'amende par la cour d'appel d'Amiens pour avoir participé avec des ouvriers de Continental au  saccage de la sous-préfecture de Compiègne en avril 2009. Il avait alors refusé de se soumettre à un prélèvement d'empreinte génétique, comme l'exige la loi.

"Les délinquants, ce sont les dirigeants de Continental"

"Ce n'est pas l'amende le pire, c'est d'être condamné, d'être traité comme un délinquant. Les délinquants, ce sont les dirigeants de Continental. Ce ne sont même pas des voyous, ce sont des criminels. J'aurais voulu qu'(ils) soient jugés pour les conséquences de la fermeture de cette boîte, le désastre économique sur la vie des gens", a lancé Xavier Mathieu aux journalistes.

"On est frappés par le caractère assez catégorique de la motivation de la  cour et ce refus manifeste et explicite d'intégrer le refus (de prélèvement d'ADN) de Xavier Mathieu dans le contexte du combat social", a déclaré Pascal Moussy, collaborateur de Me Marie-Laure Dufresne-Castets, l'avocate de Xavier Mathieu, en l'absence de celle-ci.

Estimant que l'arrêt de la cour d'appel d'Amiens était "une régression", Pascal Moussy a dit qu'il allait "regarder de près si cela mérite un pourvoi en cassation".