Les livres de l'avenir

  • A
  • A
Les livres de l'avenir
Partagez sur :

 JULIEN BLANC-GRAS, BRISER LA GLACE (PAULSEN)
« Voilà, j’arrive dans un pays où les vaches se déguisent en chèvres, où l’on vend des flingues à la supérette, où l’on prend l’avion avec des guêtres. Un panneau indique Paris à 4h25 et le Pôle Nord à 3h15 ». Le ton est donné. Nouvel invité de la collection Démarches, l’auteur de “Touriste” s’attaque au Grand Nord, et nous embarque dans un Arctique tragi-comique.

ERIC SADIN, LA SILICOLONISATION DU MONDE (L’ÉCHAPPÉ)
Berceau des technologies numériques (Google, Apple, Facebook, Uber, Netflix, etc.), la Silicon Valley incarne l’insolente réussite industrielle de notre époque. Cette terre des chercheurs d’or, devenue après-guerre le cœur du développement de l’appareil militaire et de l’informatique, est aujourd’hui le lieu d’une frénésie innovatrice qui entend redéfinir de part en part nos existences à des fins privées, tout en déclarant oeuvrer au bien de l’humanité.
Mais la Silicon Valley ne renvoie plus seulement à un territoire, c’est aussi et avant tout un esprit, en passe de coloniser le monde. Une colonisation d’un nouveau genre, portée par de nombreux missionnaires (industriels, universités, think tanks…), et par une classe politique qui encourage l’édification de valleys sur les cinq continents, sous la forme d’écosystèmes numériques et d’incubateurs de start-up.
Après avoir retracé un historique de la Silicon Valley, ce livre, à la langue précise et élégante, montre comment un capitalisme d’un nouveau type est en train de s’instituer un technolibéralisme qui, via les objets connectés et l’intelligence artificielle, entend tirer profit du moindre de nos gestes, inaugurant l’ère d’une “industrie de la vie”.
Au-delà d’un modèle économique, c’est un modèle civilisationnel qui s’instaure, fondé sur l’organisation algorithmique de la société, entraînant le dessaisissement de notre pouvoir de décision. C’est pour cela qu’il est urgent d’opposer à ce mouvement prétendument inexorable d’autres modalités d’existence, pleinement soucieuses du respect de l’intégrité et de la dignité humaine.

LUC JACQUET, LA GLACE ET LE CIEL (PAULSEN)
1955. Claude Lorius répond à une petite annonce et part avec deux compagnons pour un hivernage d’un an en Antarctique, sans possibilité de retour, ni d’assistance. Cette expérience change sa vie. Sur ces terres vierges de toute expérimentation, le jeune homme réalise que chaque bulle d’air enserrée par les glaces des pôles est un échantillon de l’atmosphère de l’époque où elle fut emprisonnée. Autrement dit, à une profondeur de quelques mètres, la glace contient l’air que respiraient les Romains. La découverte est capitale. Elle amène à prouver que les hommes, par leurs activités, modifient la composition de l’atmosphère et réchauffent le climat. Pendant quarante ans, il a mené de nombreuses expéditions scientifiques polaires qui l’ont entraîné dans des conditions critiques ; en pleine guerre froide, il a su dépasser les conflits entre puissances politiques.
Claude Lorius est un héros comme il y en a peu, qui a ouvert la voie et montré l’exemple. Dans une seconde partie du livre, Gilles Ramstein, paléoclimatologue, et Jérôme Chappellaz, glaciologue, racontent l’histoire de notre planète, de sa naissance à nos jours, afin de mieux comprendre le subtil équilibre dont nous dépendons.

 JOËL DE ROSNAY, JE CHERCHE À COMPRENDRE (LES LIENS QUI LIBÈRENT)
Joël de Rosnay nous emmène dans un fascinant voyage à la découverte des codes cachés de la nature et de cette mystérieuse force organisatrice qui régit notre univers. De la suite de Fibonacci au nombre d’or, en passant par la découverte de la morphogénèse d’Alan Turing aux fractales de Benoit Mandelbrot, l’auteur à succès de “Surfer la vie” et du “Macroscope” explore le monde microscopique ou la vie macroscopique pour faire partager son émerveillement… Mais également les différents codes qui régissent l’organisation et l’évolution des sociétés humaines. Avec une question : ne serions-nous pas à l’aube d’une nouvelle forme de développement de notre humanité ?

BERNARD WERBER – DEMAIN LES CHATS (ALBIN MICHEL)
Et si un jour les chats communiquaient avec les hommes ? S’ils changeaient notre histoire à jamais ? Dans la lignée des Fourmis, un roman où se mêlent Histoire, science, philosophie et humour. Bastet, une petite chatte montmartroise, aimerait bien communiquer avec sa "servante" humaine. Sa rencontre avec Pythagore, un chat de laboratoire appareillé pour pouvoir se connecter aux ordinateurs et qui sait tout des humains, va bouleverser sa vie. Le vieux matou futé se charge de l’éducation (très complète…) de la jeune Bastet alors qu’autour d’eux la violence envahit la société. Une vision ironique et décalée du monde des humains où les chats tentent de remédier aux folies de leurs prétendus maîtres.

SYLVAIN TESSON, SUR LES CHEMINS NOIRS (GALLIMARD)
« Il m'aura fallu courir le monde et tomber d'un toit pour saisir que je disposais là, sous mes yeux, dans un pays si proche dont j'ignorais les replis, d'un réseau de chemins campagnards ouverts sur le mystère baignés de pur silence, miraculeusement vides. La vie me laissait une chance, il était donc grand temps de traverser la France à pied sur mes chemins noirs. Là, personne ne vous indique ni comment vous tenir, ni quoi penser, ni même la direction à prendre. »