Le Trophée de la Personnalité avec Derichebourg : ces "change-makers" français qui marquent leur époque

  • A
  • A
Partagez sur :

A chaque époque ses grandes personnalités. Médecins, écrivains, chercheurs, sportifs, architectes… ils construisent par leurs actions et réflexions la société de demain. Change-makers français, ils sont nommés pour le Trophée de la Personnalité.

Laurent Alexandre : le premier transhumain français ?

Laurent Alexandre est ce que l’on peut appeler un «ubiquiste». Chirurgien-urologue de formation, il est le co-fondateur de Doctissimo et aussi à la tête de DNA Vision, société belge de séquençage de l’ADN. Diplômé de Sciences Po, d’HEC et de l’ENA, Laurent Alexandre affiche également des prédispositions littéraires. Ses thèmes de prédilection : le transhumanisme,  l’intelligence artificielle et plus largement les bouleversements que connait l’humanité face aux progrès scientifiques et biotechnologiques. Son dernier essai «La Guerre des intelligences» (éditions JC Lattès) s’arrache.

Tony Estanguet : le patron de Paris 2024

Triple médaillé d’or de canoë, Tony Estanguet semble aussi à l’aise en eau vive que sur des terrains plus diplomatiques… Grâce à un caractère de leader et un charisme fédérateur, ce diplômé de l’ESSEC a réussi à rendre, en l’espace de deux ans, le projet de Paris 2024 le plus solide pour convaincre le CIO mais aussi à susciter l’adhésion du grand public et des acteurs économiques, politiques et sportifs.  Figure de proue de la candidature parisienne, il est désormais aux commandes du comité d’organisation des jeux, à 39 ans seulement.

Frédéric Chartier & Pascale Dalix : les architectes du futur

Frédéric Chartier et Pascale Dalix sont les deux architectes fondateurs de l’agence ChartierDalix. Depuis leur association en 2008, ils ont signé une grande diversité de projets et bâtiments d’avenir tels que le groupe scolaire des sciences et de la biodiversité à Boulogne-Billancourt, la gare de la Courneuve du Grand Paris Express ou la métamorphose de la Tour Montparnasse avec la Nouvelle AOM, dont les parisiens profiteront dès 2024. Tournée vers le futur, ChartierDalix investit en parallèle dans son pôle recherche. Son fil rouge : l’intégration du vivant dans l’architecture. Concrètement ? Créer, au moyen de nouvelles façades innovantes et évolutives, une architecture qui permet et soutient le développement de la biodiversité au sein des villes.

Hélène Courtois : la tête dans les étoiles

Docteure en astrophysique, vice-présidente de l’Université Lyon 1, Hélène Courtois incarne le dynamisme et la modernité de la recherche française. Directrice d’une équipe spécialisée en cosmologie à l’Institut de physique nucléaire de Lyon (INPL) la chercheuse est mondialement connue pour ses travaux en cosmographie dynamique de l’univers. Forte d’une curiosité débordante et d’une soif de compréhension, Hélène Courtois porte par ailleurs un devoir de transmission. Son engagement : décloisonner la science de l’espace dans l’optique de la transmettre à tous. Une mini-révolution dans un milieu encore traditionnel  et conformiste. 

Valérie Masson-Delmotte : Profession : climatoexperte.

Ingénieure, paléoclimatologue, chercheuse au laboratoire des Sciences du climat et de l’environnement du Commissariat à l’énergie atomique (CEA), Valérie Masson-Delmotte est également la co-présidente de l’un des trois panels du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, qui oriente les décideurs politiques des grandes puissances dans leurs mesures en faveur du climat. Figure référente, Valérie Masson-Delmotte se bat au quotidien pour faire valoir la cause climatique, interpeller le grand public et résonner les climatosceptiques. En 2013 elle reçoit le prix Irène-Joliot-Curie qui la désigne femme scientifique de l’année.

Pour connaître les vainqueurs des Trophées Europe 1 de l'Avenir édition 2018, rendez-vous le 5 février prochain dès 19h30 sur le @Europe1 Facebook Live!