David Abiker : "La radio filmée, caméra témoin d'un moment de radio"

  • A
  • A
Partagez sur :

EUROPE 1 SOCIAL ROOM - Jeudi 10 septembre à 16h30, David Abiker a répondu à vos questions Twitter.

David Abiker a répondu à vos questions en direct et en vidéo jeudi 10 septembre sur la chaîne Youtube d'Europe 1. Journaliste et animateur, il présente C'est arrivé cette semaine et C'est arrivé demain, le samedi et le dimanche de 9h à 10h.

Retrouvez les meilleurs moments de ces échanges :

Les réseaux sociaux, le journalisme et l'information

"J'adore Instagram car c'est un média doux. C'est un réseau social, et ce n'est pas un média violent et polémique. Ce sont des choses douces qui n'appellent pas à commentaires".

"Le phénomène Youtubeurs dit quelque chose de la jeunesse. Ce sont des auto-entrepreneurs en herbe. Ils sont nombreux à avoir créé leur commerce. Cela dure depuis des années. Les Youtubeurs ont mis un coup de pied aux fesses de la télévision."

"Les réseaux sociaux ont changé le rythme de l'information. Ils accentuent le rythme. Il y a quelque chose d'effrayant car cela ne s'arrête plus. Parfois je me demande si les questions que je pose dans mes émissions ne sont pas déjà datées. On a le sentiment que si on se pose, on a l'impression que ce n'est pas possible. Il faut savoir fermer et prendre le temps".

La radio filmée

"La radio filmée, c'est bien quand il s'est passé quelque chose de très important. C'est la caméra témoin de ce qui s'est passé. Les gens veulent de la vidéo. Cependant, l'audience de la radio est une audience d'écoute, et cela a du charme. C'est important que la radio ne devienne pas le prétexte à ne faire que de l'image. Mais c'est bien d'avoir une trace de ce qui s'est passé en images. (...) Le média radio ne sera pas anéanti par l'image, le sonore a encore de beaux jours devant lui".