Voitures propres : la France perd une place

  • A
  • A
Voitures propres : la France perd une place
Dans la catégorie diesel, la Smart Fortwo arrive en tête des voitures propres.@ MAXPPP
Partagez sur :

La France n'arrive que 2e au palmarès européen 2010 des voitures émettant le moins de CO2.

La France est toujours sur le podium européen des voitures propres, mais elle perd sa place de leader. Le pays arrive deuxième, juste derrière le Portugal, au palmarès européen 2010 des voitures les moins émettrices de CO2, selon le classement publié mercredi par l'Ademe. L'an dernier, elle arrivait en tête de l'Union européenne.

Avec 130g de CO2 par kilomètre parcouru, la France est deuxième cette année alors que le classement 2009 la plaçait en tête avec un taux , pourtant supérieur, de 133 g CO2/km. La France a donc malgré tout fait des progrès en matière environnementale.

Effet prime à la casse

Ce bon résultat est dû en grande partie à la prime à la casse, qui a permis la liquidation de vieux véhicules très polluants et au rachat de voitures moins dommageables pour l'environnement. Mais aussi à l'arrivée des véhicules hybride. ""Il faut noter les gros progrès des constructeurs, pour mettre sur le marché des modèles de plus en plus performants, on a aujourd'hui une soixantaine de véhicules qui sont inférieurs à 100g/km", souligne au micro d'Europe 1 Patrick Corollaire, chargé des transports à l'Ademe. Par ailleurs, les usagers ont changé de comportement en raison du côut du pétrole et du changement climatique.

La moyenne européenne des émissions de dioxyde de carbone (CO2) a baissé de 45g en 15 ans et de 5g en 2010, selon la 10e édition de ce palmarès établi par l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe).

La smart Fortwo, voiture "propre"

Au palmarès des véhicules les moins polluants, la Smart Fortwo arrive en tête, comme en 2009, avec 86g de CO2/km, pour la catégorie diesel. Pour les véhicules "essence" ce sont les hybrides Toyota Auris et Toyota Prius qui se hissent au premier rang du "car labelling" de l'Ademe avec 89g de CO2/km.

L'agence note les progrès réalisés pour les modèles "essence". Comme l'an dernier, les lauréats du palmarès sont des voitures émettant moins de 90g de CO2/km, alors qu'en 2002 le véhicule le plus performant de la catégorie essence émettait encore 118 g de CO2/km. En revanche, pour les modèles diesel, l'Ademe estime qu'il y a encore du progrès à faire. En 2002 la voiture la plus performante émettait 81g de CO2/km contre 86g en 2010.

Paradoxe en France, on n'arrive pas à réduire la pollution atmosphérique, ce qui est peut-être dû aux plans de déplacement urbain ou à l'usage de vieilles voitures.