Vignes OGM : les essais continuent

  • A
  • A
Vignes OGM : les essais continuent
@ REUTERS
Partagez sur :

Le gouvernement va autoriser la poursuite des essais de vignes OGM en Alsace.

Le ministre de l'Agriculture Bruno Le Maire va donner son autorisation pour la poursuite en Alsace jusqu'en 2015 d'essais en plein champ de plants de vigne transgéniques. "Je vais autoriser, et j'ai signé l'arrêté, les essais en plein champ sur une vigne OGM. Cette décision, prise en accord avec (le ministre de l'Ecologie) Jean-Louis Borloo, est entourée de toutes les garanties nécessaires", a détaillé Bruno Le Maire mardi sur RMC.

"L'avenir de l'agriculture repose aussi sur sa capacité d'innovation et de recherche. On ne peut pas laisser tomber cette capacité, même s'il faut l'entourer de toutes les précautions. Il ne faut pas avoir une vision passéiste de l'agriculture", a-t-il souligné.

Les lobbies pointés du doigt

"Moins d'une semaine après le vote d'une loi Grenelle 2 réduite à une peau de chagrin, Jean-Louis Borloo sacrifie une fois de plus ses promesses sur l’autel des lobbies", a réagi la porte parole d’Europe Ecologie, Cécile Duflot. "Au niveau de l'ensemble de la viticulture, personne ne veut de ces vignes OGM. C'est donc une mauvaise idée", selon José Bové. Les écologistes mettent aussi en avant les risques avérés de dissémination en plein champ.

Des essais en cours depuis 2005

L'Institut national de recherche agronomique (Inra) de Colmar avait demandé au ministère de l'Agriculture la poursuite des essais, achevés fin 2009, qu'il mène depuis 2005 sur 70 plants de vignes OGM. Le 4 avril, le Haut conseil des biotechnologies, instance créée à l'issue du Grenelle de l'environnement, a rendu un avis favorable sur le projet.

"Il faudra attendre quatre ou cinq ans pour avoir des résultats. S'ils sont probants, il y aura une nouvelle procédure pour voir si on peut utiliser la culture en plein champ", a précisé le ministre de l'Agriculture.

REAGISSEZ Êtes-vous favorables aux recherches sur des vignes OGM ?