Thon rouge : pas d’interdiction

  • A
  • A
Thon rouge : pas d’interdiction
@ REUTERS
Partagez sur :

La conférence de la CITES refuse la suspension des exportations de l’espèce menacée.

Ils sont nombreux à vouloir protéger l’espèce, mais il en a été décidé autrement. La conférence de la CITES sur le commerce des espèces sauvages menacées a rejeté jeudi à Doha la proposition de la principauté de Monaco visant à suspendre les exportations de thon rouge d'Atlantique-Est et de Méditerranée.

Le Japon ne s’oppose pas seul

Monaco avait proposé d'inscrire cette espèce de thon à haute valeur commerciale à l'Annexe I de la Convention internationale sur le commerce des espèces sauvages menacées (CITES) afin d'en interdire le commerce international et de protéger cette population victime de la surpêche.

Le Japon, principal consommateur de thunnus thynnus et qui s'y opposait, a été largement suivi par les pays en développement. La proposition a donc été rejetée par 68 voix, contre 20 favorables et 30 abstentions. La proposition européenne, qui prévoyait un délai d'inscription à l'Annexe I, a également été rejetée par 72 voix contre 43 et 24 abstentions.

Un vote, pas de débat

La conférence est passée rapidement au vote sur proposition de la Libye, qui a court-circuité les amendements que proposait d'apporter Monaco, ainsi que l'offre européenne, soutenue par la Norvège notamment, d'ouvrir un débat en groupe de travail.

"J'espère un débat autour des arguments scientifiques et éviter qu'on passe brutalement au vote", avait confié le représentant de Monaco avant le début de la réunion. "C'est très décevant et très irresponsable", a jugé de son côté Sue Lieberman, directrice des politiques internationales du PEW Environment Group, basé à Washington. Elle a aussi regretté que "l'avenir du thon rouge soit désormais renvoyé dans les mains de l'ICCAT", la Commission internationale pour la conservation des thonidés de l'Atlantique, qui réunit les pays pêcheurs.

REAGISSEZ - Faut-il que les discussions continuent sur l'interdiction de la commercialisation du thon rouge ?