Solar Impulse a pris son envol

  • A
  • A
Solar Impulse a pris son envol
@ REUTERS
Partagez sur :

L'avion propulsé à l'énergie solaire a décollé mercredi pour un premier vol de deux heures.

L'aérodrome militaire de Payerne, dans l'ouest de la Suisse, a vu décoller un drôle d’engin mercredi matin : l’avion propulsé par l’énergie solaire, dont le nom de code est Solar Impulse. Ce premier vol a duré une heure trente et permis de tester les réactions de l'avion à des changements d'altitude, de vitesse et de moteurs.

L'appareil, qui a l'envergure d'un Airbus A340 (63,40 mètres de long) mais ne pèse guère plus qu'une voiture (1.600 kg), a décollé à 10h28, devant plus de 500 personnes. L'atterrissage a été un peu plus compliqué, l'avion ayant des difficultés à garder le cap.

"C'est un moment très important après sept ans" de travaux, a déclaré André Borschberg, le co-fondateur du projet, ajoutant que l'équipe était "préparée, mais face à l'inconnu". Très ému après le décollage de l'appareil, Bertrand Piccard a déclaré à l'issue du vol : "On est revenu à terre mais l'équipe vole encore".

Peaufiner les réglages

Propulsé par ses quatre moteurs électriques d'une puissance de 10 chevaux chacun, le Solar Impulse, piloté par l'Allemand Markus Scherdel, a volé à une altitude moyenne de 1.200 mètres, avec une vitesse de croisière de 45km/h.

L'avion a effectué une série d'essais lors de ce premier vol. Il a notamment pû évaluer son comportement en vol, simuler des approches de la piste et finalement atterrir, a précisé André Borschberg.

Ce premier vol, qui a été repoussé à plusieurs reprises en raison de conditions météorologiques défavorables, intervient après un premier "bond" de quelques mètres de hauteur en décembre 2009. Depuis, les équipes de ce projet ne cessent de travailler sur le prototype dans l’optique d’un tour du monde en avion, propulsé par la seule énergie solaire, de jour comme de nuit. L'avion utilisé pour ce premier vol n'est qu'un prototype. Après de nombreux test, un nouvel appareil devrait être construit.