Mardi, la Lune a viré au rouge

  • A
  • A
Mardi, la Lune a viré au rouge
L'éclipse de Lune était particulièrement visible dans les pays nordiques. La prochaine aura lieu dans deux ans.@ REUTERS
Partagez sur :

Une éclipse de Lune a eu lieu mardi matin, particulièrement visible dans les pays nordiques.

Mardi, 8 heures 41. Comme l’avaient prévu les astronomes, c’est à cette heure-ci que la Lune est devenue rouge au cours d’une éclipse totale, durant laquelle la Lune, la Terre et le Soleil étaient parfaitement alignés. L’évènement a pu être aisément observé dans l'hémisphère nord, les spectateurs ayant été épargnés par les nuages.

Entièrement dans le cône d'ombre de la Terre, plus aucun rayon de soleil ne l'atteignant directement, la Lune est alors apparue rouge depuis la Planète bleue. Le disque familier apparaît étonnamment en rouge car l'atmosphère terrestre déviant les rayons du Soleil qui frôlent la Terre, ce sont les rayons rouges les plus déviés qui l'atteignent.

Cette éclipse totale de Lune a pu être observée en Amérique du Nord, en Europe de l'Ouest et dans une partie de l'Asie pendant plus d'une heure.

"C'est absolument magnifique"

Sur un parking de Reykjavik, l'Association des astrologues amateurs a installé un télescope pour permettre à une trentaine de courageux Islandais de pouvoir profiter du ciel parfaitement clair et observer mieux encore les astres et la Lune, malgré une température polaire.

"C'est absolument magnifique", s'est extasié Torfi Olafur Sverrisson, quadragénaire employé de la banque Islandsbanki qui voit pour la première fois une éclipse de Lune. "C'est incroyable, surtout de pouvoir observer d'aussi près (avec le télescope) non seulement la Lune, mais aussi Saturne", s'est exclamée une autre spectatrice comblée, Bergny, 35 ans.

Un évènement tous les deux ans

"Nous voulions donner aux gens la possibilité de voir cette éclipse de Lune au télescope car peu d'entre eux ont déjà vu un tel phénomène, même s'il est assez courant", a expliqué le président de l'Association des astrologues amateurs, Saevar Helgi Bragason.

"Les éclipses de Lune se produisent tous les deux ou trois ans et nous en reverrons une ici en Islande dans deux ans", ajoute-t-il, précisant cependant qu'une éclipse totale de Lune le jour du solstice d'hiver, comme mardi, était un phénomène beaucoup plus rare. Le 4 janvier, c'est la Lune qui cachera partiellement le soleil pour une partie de la population du globe.