Les plus grandes marées noires

  • A
  • A
Les plus grandes marées noires
@ MAXPPP
Partagez sur :

VIDEO - Retour sur les catastrophes écologiques de l’Histoire liées aux nappes d’hydrocarbures.

Une marée noire d’une ampleur jamais atteinte jusque-là menace actuellement les Etats-Unis. Une plateforme a coulé le 20 avril non loin des côtes américaines après une explosion et un incendie jeudi dernier. La nappe d'hydrocarbure a atteint 965 km de circonférence et se trouve à moins de 30 km des côtes de Louisiane.

Les images des gardes-côtes datant du 21 avril :

La précédente marée noire aux Etats-Unis s’est déroulée il y a trois ans. Le 7 novembre 2007, un porte-conteneurs sud-coréen a heurté une pile du "Bay Bridge", dans la baie de San Francisco, provoquant la fuite de 220.000 litres de fioul.

Le Prestige dévaste les côtes atlantiques

Le 19 novembre 2002, le pétrolier libérien Prestige coule au large de la Galice. Plus de 50.000 tonnes d'hydrocarbures s'échappent, polluant sur des milliers de kilomètres les côtes atlantiques espagnoles et, dans une moindre mesure, les côtes françaises et portugaises.

Des boulettes d’hydrocarbures ont souillé les plages françaises :

retrouver ce média sur www.ina.fr


L’Erika, gros préjudice environnemental

Le 12 décembre 1999, le pétrolier maltais Erika appartenant à TotalFina se brise en deux avant de couler au large des côtes bretonnes. Ce sont 20.000 tonnes de fioul qui s'échappent, polluant 400 km de littoral et mazoutant plus de 150.000 oiseaux. Le procès reconnaît l'existence d'un "préjudice environnemental" : une première.

Retour sur le chavirage de l’Erika :

Le Croisic a été l’un des premiers sites atteint par la marée noire :

retrouver ce média sur www.ina.fr




Du pétrole dans l’Alaska

Le 24 mars 1989, le pétrolier américain Exxon Valdez a heurté un récif dans la baie du Prince William, en Alaska, déversant quelque 38.800 tonnes de pétrole. Il s’agissait jusque-là de la pire marée noire de l'histoire des Etats-Unis. 1.300 km de côtes ont été polluées. Selon une étude de l'université de l'Alaska, seul un quart de la faune sous-marine a survécu.

Les conséquences de la marée noire :

retrouver ce média sur www.ina.fr


Dix ans plus tôt, c’est dans le golfe du Mexique que s’est déversé un million de tonnes de pétrole, après l'explosion du puits de pétrole Ixtoc Uno. Plus de neuf mois de travail ont été nécessaires pour juguler la fuite.

Les deux premières marées noires

Le 16 mars 1978, le naufrage du supertanker libérien Amoco Cadiz provoque la fuite de 230.000 tonnes de brut sur environ 400 km de côtes françaises au large du Finistère.

Retour sur la pollution due à l’Amoco Cadiz :

retrouver ce média sur www.ina.fr


Le 18 mars 1967, le Torrey Canyon s'échoue à proximité des îles Scilly en Grande-Bretagne. Le navire libérien déverse dans la mer près de 120.000 tonnes de brut, atteignant le littoral breton.

Des images du naufrage et de la pollution :

retrouver ce média sur www.ina.fr