Les alpinistes chargés de nettoyer l’Everest

  • A
  • A
Les alpinistes chargés de nettoyer l’Everest
Des déchets collectés aux abords d'un camp sur le mont Everest, en mai 2011.@ REUTERS/Laurence Tan
Partagez sur :

ENVIRONNEMENT - Les grimpeurs devront désormais ramener huit kilos de déchets à leur descente de l'Everest, de plus en plus pollué. 

Huit kilos de déchets. Pour nettoyer l’Everest, les autorités népalaises mettent les alpinistes à contribution. Les grimpeurs en partance pour le plus haut point de la Terre devront désormais ramener huit kilos de déchets à leur descente. Et ce, sous peine de poursuites judiciaires, a indiqué lundi 3 mars un responsable népalais.

Les déchets s'amoncellent. Car les flancs de l'Everest sont jonchés de déchets laissés par les expéditions qui se succèdent depuis des décennies à un rythme de plus en plus soutenu. Les bouteilles d'oxygène, tentes, détritus divers et même les corps d'alpinistes ayant succombé et qui ne se décomposent pas à cause du froid extrême s’accumulent sur le mont. Cette nouvelle règle s'appliquera aux alpinistes à partir du mois d'avril, a précisé le responsable auprès de l'AFP.

Poursuites judiciaires. Les expéditions doivent pour le moment déposer une caution de 4.000 dollars qui leur est rendue une fois qu'elles ont prouvé, à leur retour, qu'elles ont ramené matériel et détritus. Mais ce règlement est difficile à appliquer. "Nos efforts précédents n'ont pas été couronnés de succès. Cette fois-ci, si les alpinistes ne ramènent pas les déchets, nous les poursuivrons en justice et nous les punirons", a prévenu le responsable du ministère.

Source importante de revenus. En février, le Népal a réduit la somme d'argent que doit payer chaque alpiniste pour grimper l'Everest et d'autres sommets, afin d'attirer plus de touristes. Mais cette décision a suscité les inquiétudes des défenseurs de la nature et de la montagne, qui redoutent un accroissement des volumes de détritus. L'Everest est une source importante de revenus pour le Népal, un pays pauvre. Des centaines d'alpinistes se pressent sur ses pentes chaque année au printemps, notamment avril et mai.

sur le même sujet, sujet,

VIDEO - Il veut sauter de l'Everest en wingsuit

PLANÈTE - Everest : les alpinistes tenus à l'oeil

INTOUCHABLE - Handicapé, il saute en parachute de l'Everest