Le mystère des dauphins échoués

  • A
  • A
Le mystère des dauphins échoués
Des dauphins se sont échoués aux Etats-Unis et en Nouvelle-Zélande.@ Reuters
Partagez sur :

Les experts scientifiques restent sans réponse sur ces échouages massifs de dauphins.

Les cadavres de nombreux dauphins découverts aux Etats-Unis inquiètent les scientifiques. Selon le Fonds international pour la protection des animaux (IFAW), au moins 85 dauphins se sont échoués depuis le 12 janvier au Cap Cod, dans le nord-est des Etats-Unis. Un nombre très élevé que les experts n'arrivent pour l'instant pas à expliquer.

Des 85 dauphins retrouvés dans la baie, principalement près des localités de Wellfleet et Eastham, seulement 21 ont survécu. Ils ont pu retrouver le large, avec l'aide des équipes de l'IFAW. Mais "ce nombre pourrait monter à 101, car seize dauphins sont dans des endroits difficiles d'accès et nous n'avons pas encore pu confirmer leur situation", a précisé un porte-parole de l’IFAW, A.J. Cady.

Près de 120 interventions par an

Pour l’instant, la raison précise de ces échouages n’est pas encore établie. Traditionnellement, le secteur du Cap Cod est compliqué pour ces cétacés car il s’apparente à une sorte de "labyrinthe" dont ils ont parfois du mal à sortir. A cause de la marée montante, ces mammifères marins sont susceptibles de s’échouer sur les plages.

Mais ce qui étonne les experts, c’est le nombre de cas en si peu de temps. "C’est très inhabituel. En général sur un an, nous intervenons auprès de 120 dauphins, un nombre que nous avons presque atteint en deux semaines", affirme A. J. Cady, le responsable de l’IFAW.

Plusieurs théories sont avancées : soit les dauphins pourraient s'être tout simplement perdus, soit ils auraient suivi un banc de poissons et se seraient fait piéger. Certains scientifiques avancent aussi un lien avec les oscillations de l'Atlantique nord ou la température de l'eau, d'autres avec des maladies. Les examens en cours permettront d’en savoir plus.

90 dauphins échoués en Nouvelle-Zélande

Cette affaire rappelle un autre échouage massif qui a touché, lundi, une plage de Nouvelle-Zélande. Sur la partie sud de l’île, près de 90 dauphins globicéphales (dauphins pilotes) ont été retrouvés à Farewell Spit. Il s’agit d’une réserve naturelle, formée essentiellement de sable. Comme aux Etats-Unis, les scientifiques restent perplexes sur la cause de cet échouage massif. D’après un journal néo-zélandais Nelson Mail, ce n’est pas la première fois que ce phénomène se produit : au mois de janvier, 18 dauphins pilotes ont été secourus, tandis que 25 ont été rejetés sur le rivage. 
 

La vidéo de cet échouage en Nouvelle-Zélande (RTL info.be) :