La marée noire menace la Floride

  • A
  • A
La marée noire menace la Floride
@ NASA
Partagez sur :

Le pétrole a atteint un courant qui le pousse vers l’Est, il pourrait toucher la Floride dans 6 jours.

La marée noire qui se propage dans le golfe du Mexique a été happée par un puissant courant marin qui circule dans le sens des aiguilles d'une montre dans le Golfe du Mexique en direction de la Floride, a détaillé mercredi dans un communiqué l'Agence spatiale européenne.

Des images satellite réalisées mardi 18 mai montrent, selon les chercheurs, que la marée noire est entrée dans le "Loop Current", un courant marin qui réalise une boucle dans le Golfe du Mexique puis s'échappe par le détroit de Floride en direction de l'Atlantique.

"Avec ces images de l'espace, nous avons la preuve visible qu'au moins un peu de pétrole de la surface de l'eau a atteint le courant", selon Bernard Chapron, chercheur à l'Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer (Ifremer). "Maintenant qu'il a atteint le Loop Current, il devrait atteindre la Floride d'ici six jours", a-t-il prévenu.

Une barrière de corail menacée

Si les prévisions des scientifiques se confirment, la marée noire pourrait atteindre en premier l’archipel des Keys, à la pointe de la Floride. Le pétrole pourrait alors endommager la troisième barrière de corail du monde, selon Villy Kourafalou, experte en océanographie à la Rosenstiel School of Marine and Atmospheric Science de Miami.

Par précaution, les autorités ont étendu la zone interdite à la pêche, qui couvre désormais 118.400 km2, soit 19% des eaux fédérales américaines du golfe du Mexique. La menace se précisant, les fermetures devraient se multiplier dans les prochaines heures.

La très touristique Floride craint le pire

Si la marée noire suit les courants marins, après avoir passé l’archipel des Keys, à la pointe sud de la Floride, la nappe se dirigerait alors vers la côte est de l'Etat, où elle pourrait frapper les célèbres plages de Miami Beach.

L'arrivée du pétrole en Floride serait terrible pour le "Sunshine State", l'Etat ensoleillé, dont l'économie est largement fondée sur le tourisme, avec 80 millions de visiteurs en 2009.

BP continue les travaux

La compagnie pétrolière BP, en charge de la plate-forme pétrolière qui a provoqué la marée noire, tente depuis des semaines de mettre fin à la fuite de pétrole, située à mètres de fond. BP a tour à tour tenté de fermer les valves du forage, situées au fond de la mer et commencé à creuser un deuxième forage. Puis il a tenté de compartimenter la nappe de pétrole et de le bruler à la surface.

Des avions pulvérisent des produits chimiques pour accélérer la dissolution du pétrole dans l’eau. La semaine dernière, BP a également tenté de poser un "couvercle" d’une centaine de tonnes sur la fuite pour récupérer le pétrole sur un navire en surface, en vain. L’installation d’un tube a depuis permis de réduire le débit de la fuite.