L’ours Néré en plein rut

  • A
  • A
L’ours Néré en plein rut
@ FIEP réseau ours brun
Partagez sur :

Il a été surpris en pleine étreinte contre un arbre. En cause, le manque de femelles.

Néré n’aurait peut-être pas agi ainsi s’il avait su qu’il était surveillé. Ce plantigrade de 13 ans a été pris en photo en pleine étreinte contre un arbre. Une série de trois images prouve que ses élans ont duré plus de deux minutes. Il s’est frotté au tronc pour y laisser son odeur afin de rencontrer une éventuelle femelle. Il l’a aussi mordu et griffé pour marquer son territoire et montrer aux deux autres mâles de sa zone qui est le plus fort. "C'est la première fois que l'on a une manifestation du rut aussi expressive", souligne dans Sud-Ouest Gérard Caussimont, président du F.I.E.P (Fonds d'intervention écopastoral).

L’absence de femelles

Néré se sent en effet bien seul dans les vallées d’Aspe et d’Ossau Néré. Depuis la mort de Cannelle en 2004 et de Claude en 1994, il n’y a plus de femelles dans les Pyrénées occidentales. Le Fiep qui a communiqué ces images, se saisit de ces clichés pour alerter sur la réintroduction d'ourses sans cesse différée. "Malgré les promesses de la Secrétaire d’Etat fin 2009 et début 2010, on attend toujours" le plan de restauration de l’ours brun souligne le FIEP. "Il est en train de s’éteindre sous nos yeux."

Seul et surnommé "cul pelé"

Le manque de femelle ne touche pas seulement Néré. Camille, alias "cul pelé", doit son surnom au même problème. Au printemps dernier, pour expliquer la perte de ses poils, des vétérinaires avaient envisagé un stress dû à l'absence de femelle.