L'été devrait être plus humide que prévu

  • A
  • A
L'été devrait être plus humide que prévu
L'été devrait être plus humide que prévu.@ MAXPPP
Partagez sur :

L’été ne devrait pas être très chaud et sec. Contrairement à ce qui avait été prévu.

Les températures sont fraîches, l’air est humide. Pourtant, la France a connu un printemps exceptionnel. Alors que les météorologistes annonçaient un été quasi-caniculaire, la saison à venir pourrait être plus fraîche et humide. Pourquoi ce changement radical ? Quelles en seront les conséquences après les dégâts liés à la sécheresse ? Europe1.fr a posé ces questions à Guillaume Séchet, météorologiste, fondateur du site Météo-villes.com.

Sur votre tableau prévisionnel les mentions "chaud" et "très sec" ont rapidement été remplacées par "humide" et "frais". Comment expliquer un tel retournement de situation ? Il est difficile de savoir pourquoi les modèles météos qu’on utilise changent du tout au tout. Il y a encore quinze jours, en pleine période de temps sec, les cartes de prévisions à long terme prévoyaient des températures pour cet été supérieures aux normales de saison. Désormais, les modèles prévoient une remontée du temps sec et chaud vers le Nord de l’Europe, donc la France ne sera plus concernée. Ce qui pourrait en partie expliquer ce changement de situation.

Finalement, à quoi doit-on s’attendre pour cet été ? Il reste difficile de donner une orientation précise pour cet été. Il sera sans doute plus humide que prévu. Mais il faut rester très prudent. Ce ne sont que des grandes tendances.

Vous voulez dire que les prévisions météos sont de moins en moins fiables ? Elles ne sont pas farfelues mais il y a encore beaucoup de progrès à faire. Les prévisions saisonnières n’existaient pas auparavant. C’est donc un progrès. Mais aujourd’hui, on n’accepte plus le moindre écart. Nous sommes devenus de plus en plus exigeants. Or, une prévision fiable à 100% n’existe pas.

Peut-on parler d’un retour à une situation "normale" ? Probablement. Et c’est un moindre mal. Si la pluie revient et que les températures sont moins élevées, la situation va se stabiliser.

Ce changement pourrait-il contribuer à résoudre les dégâts liés à la sécheresse ? Pas vraiment. Les températures seront encore trop élevées pour que les pluies s’imprègnent dans le sol. Il faudra sans doute attendre l’hiver prochain pour que les sols absorbent l’eau.

Un printemps estival, un été plus frais… Peut-on dire qu’il n’y a plus de saisons ? Pas du tout ! Il y a toujours eu ces oscillations du climat. Les exemples sont infinis.

Le réchauffement climatique a tout de même changé la donne ? C’est une vraie tarte à la crème ! Le réchauffement climatique existe mais on s’en sert pour tout expliquer. Il ne fait pas forcément beau et chaud l’été et l’hiver n’est pas forcément marqué par la neige et le froid.