Isabelle Autissier "mouille sa chemise" pour le WWF

  • A
  • A
Isabelle Autissier "mouille sa chemise" pour le WWF
Partagez sur :

La navigatrice vient d’être élue présidente de la branche française de l’organisation de protection de la nature.

On la connaît surtout pour ses exploits en tant que navigatrice. En 1991, Isabelle Autissier était la première femme à avoir accompli un tour du monde en compétition.Elle est aussi engagée depuis longtemps pour la préservation de l’environnement. Administratrice des Terres australes et antarctiques françaises, de la Fondation de France, et ambassadrice de la Fédération internationale des ligues des droits de l'homme, elle a assi été vice-présidente du Grenelle de la mer. Sa nouvelle casquette est maintenant la présidence de la branche française de l’organisation de protection de la nature WWF.

Face à l’urgence et au péril climatique, Isabelle Autissier avait le sentiment qu’il fallait qu’elle "mouille sa chemise". Au conseil d’administration de WWF depuis deux ans, elle s’est présentée au poste de présidente et a été élue mercredi. A 53 ans, elle ajoute ainsi une corde de plus à son arc. Cette ingénieure agronome spécialisée dans l'halieutique est aussi écrivain, femme de radio ou encore créatrice de spectacles sur la mer et l'environnement.

"La nature ne se satisfait pas de déclarations d’intention." Isabelle Autissier est déçue de ce qu’il s’est passé à Copenhague, qui était pour elle "une échéance vraiment importante". "On continue à faire passer le PIB devant tout le reste et on oublie les hommes", regrette-t-elle.

"Déterminée à se battre", Isabelle Autissier veut faire évoluer "nos modes de vie, de consommation et de production." Elle n’a pas pour autant renoncé à prendre le large. L’aventurière hissera jeudi 24 décembre les voiles pour trois mois d’expédition sur la péninsule antarctique, accompagnée d’alpinistes.

Ecoutez son interview au micro de Pascal Humeau :