De l’acide sulfurique dans le Rhin

  • A
  • A
De l’acide sulfurique dans le Rhin
Le Waldhof a chaviré au rocher de la "Lorelei". A son bord : 2.400 tonnes d'acide sulfurique.@ REUTERS
Partagez sur :

Un bateau avec 2.400 tonnes de cette substance corrosive a chaviré. Deux marins ont disparu.

L'accident aurait pu déboucher sur une catastrophe écologique. Un navire rempli de 2.400 tonnes d'acide sulfurique a chaviré au petit matin jeudi sur le Rhin, côté allemand, à hauteur du site touristique du rocher de la "Lorelei". Il semblerait qu’il n’y ait aucune fissure dans le bateau. Selon les premières constatations, "il n'y a apparemment pas eu de fuite d'acide dans l'eau", a indiqué Ralf Schomisch, un porte-parole de la police de Coblence.

L'acide sulfurique, appelé aussi vitriol, est une substance corrosive. Elle est utilisée notamment dans les engrais et dans l'industrie pétrolière. Si elle se déversait dans le fleuve, elle pourrait être fatale à la flore et la faune du Rhin.

Deux disparus

Au moment de l'accident, deux membres d'équipage du Waldhof se trouvaient dans la salle de pilotage et les deux autres dans des cabines. Deux ont été retrouvés, mais deux autres sont portés disparus. L'un est allemand, l'autre tchèque.

Pour faciliter les recherches, la circulation fluviale a été suspendue sur cette portion très fréquentée du Rhin, au niveau de Sankt Goar, et un hélicoptère équipé de caméras à infrarouge s’est rendu sur place pour rechercher les deux hommes.

De nombreux accidents sont répertoriés au rocher de la "Lorelei". Il surplombe un endroit particulièrement étroit du Rhin, où le courant est très fort.