Ces planètes qui ressemblent à la Terre

  • A
  • A
Ces planètes qui ressemblent à la Terre
La planète Kepler-20e est située à environ un millier d'années-lumière de la Terre.@ REUTERS
Partagez sur :

La sonde Kepler a découvert plusieurs planètes présentant des similitudes avec la nôtre.

Elles répondent aux noms barbares de Kepler-20e, Kepler-20f, Kepler-22b, Gliese 581d et HD 85512b. Ces planètes découvertes récemment grâce à la sonde américaine Kepler présentent toutes des caractéristiques similaires à celles de la Terre. Les deux dernières en date,  Kepler-20e et Kepler-20f, tournent autour de l’étoile Kepler-20, comme autour du Soleil, et font à peu près la même taille que notre planète bleue. Et ces découvertes pourraient bien n’être qu’un début : lancée en 2009, Kepler a recensé 2.326 planètes dont les caractéristiques restent à confirmer. Sa mission, explorer les constellations du Cygne et de la Lyre, dans la Voie lactée, ne se terminera que vers 2012. En attendant, Europe1.fr dresse la carte d’identité de ces cousines éloignées de la Terre.

Les planètes Kepler-20e et Kepler-20f

© MAXPPP

Kepler-20e. Cette exoplanète, c’est-à-dire une planète tournant autour d’une étoile autre que le Soleil, a un rayon 13% plus petit que celui de la Terre, légèrement inférieur à celui de Vénus. Elle met précisément 6,1 jours pour parcourir son orbite et pourrait bien être composée de roches comme la Terre, selon les déductions des astronomes. Mais les températures à sa surface sont trop élevées pour qu’elle puisse abriter la vie.

la planète Kepler-20f

© MAXPPP

Kepler-20f. Voisine de Kepler-20e, son diamètre ne dépasse que de 3% celui de la Terre. Elle met pour sa part 19,6 jours pour parcourir son orbitre. Elle aussi probablement rocheuse, elle pourrait avoir une atmosphère composée de vapeur d’eau. Sur sa surface aussi, les températures sont trop élevées pour pouvoir développer une forme de vie. Comme sa voisine Kepler-20e, elle est située à environ un millier d’années-lumière de la Terre.

kepler 22 reuters 930620 07.12.11

© REUTERS

Kepler-22b.Elle est 2,4 fois plus massive que la Terre et se trouve à environ 600 années-lumière de chez nous. Kepler-22b met 290 jours pour tourner autour de son étoile. La température à sa surface, 22 degrés Celsius, pourrait être propice à l’apparition de la vie. Mais il reste une inconnue de taille : les scientifiques ne savent pas si elle est composée de roches, de gaz ou de liquide.

Gliese 581 reuters 930620

© REUTERS

Gliese 581d. Cette planète tourne autour de l’étoile naine Gliese 581 et se situe à 20 années-lumière de la Terre. Elle est trois à quatre fois plus lourde que la Terre et parcourt son orbite en environ 37 jours. Il y ferait en moyenne entre -31 et -12 degrés Celsius, mais en raison de son mode de rotation, il se pourrait qu’elle présente toujours la même face à son étoile, et aurait donc une face très chaude et l’autre glaciale. C’est à la jonction entre les deux hémisphères que de l’eau sous forme liquide pourrait en théorie exister. A condition que Gliese 581d soit bien une planète rocheuse.

1309ExoplanèteReuters930620

© Reuters

HD 85512b. Elle est considérée comme l’une des plus propices à l’apparition de la vie. Sa masse est 3,6 fois supérieure à celle de la Terre. Située à 36 années-lumière, elle met 60 jours à tourner autour de son étoile, Vela. La température à sa surface serait comprise entre 29,4 et 50 degrés Celsius. Autant de caractéristiques qui font dire au CNRS qu’"elle pourrait être propice à l’apparition de la vie et à son évolution".