Un médiateur pour Molex

  • A
  • A
Un médiateur pour Molex
Partagez sur :

Christian Estrosi a désigné jeudi Francis Latarche pour renouer le dialogue. Il est le directeur de l'emploi en Haute-Garonne.

"Renouer un dialogue social constructif entre la direction et les organisations syndicales, en vue d'élaborer des solutions positives" chez Molex, telle est la mission confiée à Francis Latarche, directeur du travail et de l'emploi en Haute-Garonne. L'équipementier automobile américain projette en effet de fermer son usine de Villemur-sur-Tarn, d'où de vives tensions sociales.

Nicolas Sarkozy avait demandé jeudi au ministre de l'Industrie, Christian Estrosi, de nommer un médiateur, rappelant les priorités de l'Elysée : rechercher "une solution industrielle", mener "une action exemplaire en faveur du reclassement, de la formation et de l'indemnisation des salariés qui viendraient à perdre leur emploi", et "donner la priorité absolue au dialogue entre toutes les parties, le refus inconditionnel de toute violence et le respect non négociable du droit social français". "L'Etat pour sa part apportera tout son soutien à la concrétisation" de "solutions positives", précisait le président dans son communiqué.

Le ministre de l'industrie, Christian Estrosi, a par ailleurs eu l'assurance de la direction de l'entreprise que les représentants du personnel pourraient pénétrer désormais librement sur le site. Depuis la décision de justice mardi rejetant une demande de fermeture provisoire déposée par la direction de l'usine, la situation n'avait pas évolué. La direction mondiale de Molex avait passé outre en annonçant mercredi que "jusqu'à ce que la sécurité des biens et des personnes puisse être assurée, le site demeurerait fermé en raison des continuelles menaces de violences proférées par les représentants du personnel et les syndicats".