Un haut-fourneau reprend du service en Lorraine

  • A
  • A
Un haut-fourneau reprend du service en Lorraine
Partagez sur :

ArcelorMittal a rappelé 560 personnes au travail à Hayange pour faire face à une nouvelle demande d’acier en Europe.

Le haut-fourneau P6 d’Hayange, en Moselle, va reprendre du service dès le mois d’août, révèle Le Républicain lorrain mercredi. ArcelorMittal a décidé d’y relancer la production d’acier, comme à Gand, en Belgique, où le haut-fourneau a déjà repris son activité, et à Gijon, en Espagne.

C’est pour faire face à la relance de la demande d’acier en Europe que cette décision a été prise, lundi soir. ArcelorMittal perçoit un frémissement chez certains de ses clients, notamment dans l’industrie automobile ou celle des emballages. Et si le volume de la demande reste encore relativement faible, il y a urgence car les stocks ont fortement diminué le mois dernier.

La remise en service du P6 concerne 560 personnes, qui vont être rappelées au travail quasiment du jour au lendemain. La CFDT s’en réjouit, mais espère que les salariés partis lors du plan de départ volontaire n’auront pas perdu trop de leurs compétences.

Comme 16 autres hauts-fourneaux en Europe, celui d’Hayange avait été mis en sommeil il y a trois mois par la direction d’ArcelorMittal pour adapter les capacités de production du groupe à l’effondrement de la demande. Aujourd’hui, l’entreprise amorce le chemin inverse, avec prudence : hormis ceux d’Hayange, Gand et Gijon, les 13 autres hauts-fourneaux fermés en avril restent en sommeil.