SNCF : plan de "départs volontaires" en vue

  • A
  • A
SNCF : plan de "départs volontaires" en vue
@ MAXPPP
Partagez sur :

EMPLOI - Le syndicat Unsa-Cheminots assure que la direction va annoncer une telle mesure destinée aux quinquagénaires.

L'info.La SNCF va annoncer un plan de "départs volontaires" lors d'un comité central d'entreprise (CCE) prévu mardi, a assuré lundi l'Unsa-Cheminots. Une piste déjà évoquée par Challenges.fr et dont le syndicat dit avoir eu confirmation : "c'est bien un plan de départs volontaires qui va être présenté demain au CCE". "Les organisations syndicales ont reçu un document détaillant les conditions, qui demeure confidentiel jusqu'au CCE de demain", a ajouté l'Unsa-Cheminot.

La direction de l'entreprise ferroviaire dément. Officiellement, il s'agit d'un dispositif de mobilité. Reste que la SNCF traverse effectivement une période difficile avec une perte nette de 180 millions d'euros en 2013.

12.02.bandeau.SNCF.gare.train.e1default.460.120

Qui serait concerné ? Les salariés nés entre 1959 et 1961, ce qui représenterait "plusieurs milliers de départs" sur un total de quelque 165.000 cheminots, selon le magazine Challenges. Le public concerné sera "plus large", a précisé l'Unsa-Cheminots, sans confirmer le nombre de départs potentiels : "On n'en est pas là. Demain (mardi), la SNCF va annoncer les conditions de départs, il restera à déterminer quels postes seront concernés."

Dans les faits, le document interne annonçant ce plan de "départs volontaires", qu'Europe 1 s'est procuré, ne précise pas quelle catégorie d'employés est concernée, si ce n'est qu'il s'agit "d'agents du cadre permanent" (voir ci-dessous).

13.05.SNCF.plan.depart.volontaire.E.930.420

© EUROPE 1


Et pour les inciter à partir avant la retraite, la SNCF met les moyens : elle offre jusqu'à 50.000, voire 60.000 euros, soit jusqu'à 24 mois de salaire :

13.05.SNCF.plan.depart.volontaire2.E1.460.360

© EUROPE 1


La SNCF dément. Dans un communiqué, la SNCF a quant à elle démenti "catégoriquement l'existence d'un quelconque plan de départs volontaires". "Le CCE du 13 mai examinera entre autres (...) une mise à jour du référentiel RH 0281 qui définit, depuis 1954, les conditions d'indemnisation de tout agent qui choisit volontairement de quitter l'entreprise", a précisé l'entreprise. Sauf que pour l'Unsa-Cheminots, "c'est exactement le même référentiel qui a été utilisé lors des précédents plans de départs volontaires".

A lire aussi

 REFORME - SNCF : bientôt la fin des contrôleurs dans les TER ?

REVOLUTION - La SNCF veut rénover ses toilettes

ZOOM - La nouvelle arme anti-fraude de la SNCF

REGULARITE - Ces régions où les TER sont plus souvent en retard

INDUSTRIE - Alstom : la SNCF, RFF et la RATP plaident pour une approche européenne