Renault : 183 personnes embauchées à Sandouville

  • A
  • A
Renault : 183 personnes embauchées à Sandouville
@ AFP
Partagez sur :

EMPLOI - Renault va embaucher d'ici juin 183 CDI pour fabriquer des utilitaires. C'est un tiers du total des embauches prévues en France par le groupe en 2015. 

À Sandouville, près du Havre, on peut se féliciter. C'est en effet dans cette usine, un temps compromise en 2013, que Renault a décidé de créer 183 emplois à partir de juin. Ces salariés se consacreront à la fabrication d'utilitaires. En septembre 2014, Carlos Ghosn avait déjà annoncé que cette usine, qui fabrique déjà des Renault et des Opel, se consacrera en plus à la construction de 100.000 véhicules pour Fiat en 2016. 

Des CDI. Les 183 futures salariés de Renault seront employés en CDI à partir de juin, a annoncé mardi le directeur de Sandouville, Jérôme Moinard. Aujourd'hui, l'usine emploie 1.500 travailleurs en CDI.

Ces embauches, qui concernent des personnes de niveau CAP/BEP, bac professionnel et BTS/DUT, vont représenter plus d'un tiers (36,6%) des embauches promises en France par Carlos Ghosn pour 2015. Le PDG de Renault avait en effet annoncé début février le recrutement de 1.000 CDI, dont la moitié en France.

Merci Trafic. L'usine de Sandouville, auparavant dédiée aux voitures particulières de Renault, de la R16 à la Laguna, est maintenant spécialisée dans les utilitaires et produit notamment le nouveau Renault Trafic.

"Le Trafic est un vrai succès et nous en sommes à  une production de 440 véhicules par jour", a déclaré Jérôme Moinard à la presse. Et le groupe n'exclut pas d'embaucher encore plus si la production devait dépasser les 100.000 par an. 
>> LIRE AUSSI - Renault à l'attaque avec son nouveau crossover, le Kadjar 

>> LIRE AUSSI - Conforté par Dacia, Renault veut récidiver dans le low cost 

>> VIDÉO - Renault lance sa voiture hybride