Liquidation prononcée pour les Verreries de Masnières

  • A
  • A
Liquidation prononcée pour les Verreries de Masnières
@ FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :

EMPLOI - Près de 500 emplois directs sont menacés dans cette entreprise du nord de la France.

Le tribunal de commerce de Douai a tranché. Il a prononcé mercredi la liquidation judiciaire des verreries de Masnières avec un maintien de l'activité jusqu'au 17 mars, annonce La Voix du Nord. 

1.000 emplois sur la sellette. 500 emplois directs, dont 387 en CDI, sont en jeu dans cette société vieille de deux siècles spécialisée dans le verre de luxe. "Il s’agit de la plus grande entreprise privée du Cambrésis. C’est une très vieille entreprise avec une production haut de gamme pour la parfumerie. 500 personnes pourraient être licenciées. Avec les emplois indirects, ce serait mille personnes qui seraient au tapis", expliquait mardi François-Xavier Villain, député-maire de Cambrai à La Voix du Nord .

Un plan de reprise autrichien repoussé. Si le tribunal a finalement déclaré la liquidation, c'est qu'un verrier autrichien, Stoelzle, a échoué à faire accepter son plan de reprise qui prévoyait le passage de cinq à quatre équipes de production ainsi que 120 licenciements. Stoelzle proposait aussi d'investir "16 millions d'euros" dans l'entreprise, selon la direction des ressources humaines des verreries de Masnières.

La date butoir du 17 mars laissée aux Verreries signifie cependant qu'une solution de la dernière chance est encore possible. 

>> LIRE AUSSI - SNCM : quel que soit le repreneur, l'emploi en pâtira 

>> LIRE AUSSI - Chantage à l'emploi dans les cliniques privées