Les jeunes, plus touchés par la hausse du chômage

  • A
  • A
Les jeunes, plus touchés par la hausse du chômage
Partagez sur :

Le taux de chômage a fait un bond brutal au premier trimestre 2009 (+1,1%), d'une ampleur inédite depuis 1975. Les jeunes actifs sont particulièrement touchés par cette hausse du chômage.

Les jeunes actifs sont les plus touchés par la hausse du chômage annoncée jeudi par la ministre de l'Emploi, Christine Lagarde.Au premier trimestre 2009, le nombre de destructions nettes d'emplois salariés a été aussi élevé que sur toute l'année 2008. Le taux de chômage a connu un essor "brutal", d'une ampleur inédite depuis 1975, de +1,1 point, à 8,7% de la population active en métropole contre 7,6% au quatrième trimestre 2008.

C'est notamment en raison du non-renouvellement des CDD et des contrats d'Intérim que les jeunes actifs, ont été les plus fortement touchés. La fin de ces contrats représentent plus du tiers des inscriptions au Pôle emploi. On enregistre ainsi une poussée exceptionnelle du chômage masculin des 15-24 ans depuis janvier 2008, de plus de 7 points, à 24,2% au 1er trimestre (soit 374.000, qui a dépassé celui des femmes du même âge (20,9%).

Alors que le gouvernement anticipe une récession plus forte en 2009 qu'en 1993 et en 1975, plusieurs économistes et institutions s'attendent à une remontée du taux de chômage à 10% d'ici fin 2009 ou début 2010. Selon l'économiste Jacques Freyssinet, ancien responsable de l'ANPE, "une montée vers 10% de chômage est assez vraisemblable", mais "la plage d'incertitude est devenue gigantesque".