Le Smic survit parce qu'il est "subventionné"

  • A
  • A
Le Smic survit parce qu'il est "subventionné"
Elie Cohen, économiste
Partagez sur :

VOTRE CHOIX D’ACTU DU 16 AVRIL - Manuel Valls a annoncé qu’il ne souhaitait pas que le Smic soit remis en cause. Décryptage avec l'économiste Elie Cohen.

Chaque jour avec "Votre choix d’actu", Europe 1 vous propose de définir un thème qui sera approfondi dans Europe midi – Votre Journal animé par Wendy Bouchard. Dès 9h, rendez-vous sur la page d’accueil d’Europe1.fr pour voter. Vous pouvez le retrouver sur www.europe1.fr/Info/Votrechoixdactu

>>> Mercredi 16 avril, vous avez été 69% à faire "Votre choix d’actu" sur le Smic. Manuel Valls a annoncé qu’il ne souhaitait pas que ce dernier soit remis en cause, comme le suggérait Pierre Gattaz, patron du Medef, partisan de la création d'un salaire "transitoire" inférieur au Smic notamment pour les jeunes. Elie Cohen, économiste, co-auteur de Changer de modèle, et qui avait suivi la campagne de François Hollande, estime pourtant que le niveau du Smic est un handicap pour l'économie française. "Quand il y a un problème, il faut le regarder en face", insiste-t-il. Selon lui, trois points sont à souligner : le chômage des jeunes est "très élevé et depuis très longtemps", le Smic "évolue plus vite que les gains de productivité" et enfin le fait que "tous les gouvernements depuis 20 ans baissent" les charges sur le Smic. Elie Cohen regrette le fait qu''il faut subventionner de plus en plus le Smic pour que les entreprises recrutent au niveau du Smic". Pour lui, "ce sont les déficits et la dette qui financent le Smic".



"On doit subventionner de plus en plus le SMIC"par Europe1fr