La France franchit la barre des 3,5 millions de chômeurs

  • A
  • A
La France franchit la barre des 3,5 millions de chômeurs
@ PHILIPPE HUGUEN/AFP
Partagez sur :

EMPLOI - Le nombre de demandeurs d'emploi a cru de 0,4% le mois dernier, ce qui représente 15.400 chômeurs supplémentaires.

La petite baisse de janvier (-0,5%) n'est plus qu'un lointain souvenir. Après une hausse de 0,4% en février, le chômage a poursuivi sa hausse en mars, avec 15.400 demandeurs d'emplois supplémentaires inscrits à Pôle emploi (de nouveau +0,4%). Le nombre de personnes sans aucune activité (catégorie A) s'établit donc à 3,5 millions. Sur un an, ce chiffre a augmenté de 4,9 %.

En comptant les catégories B et C, c'est-à-dire les personnes ayant connu une activité réduite, le  nombre de chômeurs s’établit à 5.290.500 en France, soit une hausse de 0,5 % (+28.000) au mois de et de 6,7 % sur un an.

Toutes les tranches d'âge concernées. En mars, la hausse du chômage concerne les hommes (+0,5%) et les femmes (0,4%). Aucune tranche d'âge n'est épargnée : "le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A de moins de 25 ans augmente de 1 % en mars (+1,5 % sur un an). Le nombre de ceux âgés de 25 à 49 ans augmente de 0,3 % (+4,4 % sur un an) tandis que celui des 50 ans ou plus s’accroît de 0,4 % (+8,6 % sur un an)", peut-on lire dans le communiqué de Pôle emploi.

Seule bonne nouvelle : le nombre d'offres d'emploi collectées par Pôle emploi a lui aussi augmenté, de 1,8%, au mois de mars, après une baisse de 0,6% sur un an. 

>> LIRE AUSSI - Emploi : quels sont les métiers qui recrutent ?

>> LIRE AUSSI - Les patrons de plus en plus confiants dans l'avenir

>> LIRE AUSSI - Le chômage "en situation de baisser en 2016"

>> À ECOUTER - Chômage : pourquoi les chiffres ne baissent pas ?

>> LIRE AUSSI - Combien faut-il (vraiment) de croissance pour baisser le chômage ?