La fin des adresses sur les CV ?

  • A
  • A
La fin des adresses sur les CV ?
@ MAXPPP
Partagez sur :

Certains recruteurs écartent des candidats en raison de leur nom et de leur lieu de résidence.

Après la photo et le nom, l’adresse pourrait être discriminatoire à l’embauche. C’est en tout cas ce que pointe du doigt un rapport du bureau d’étude Deloitte remis au ministre de l’Immigration, Eric Besson, mardi. Selon ce document intitulé "La promotion de la diversité dans les entreprises : les meilleures expériences en France et à l’étranger", le nom associé à l’adresse dans un CV sont des éléments qui peuvent nuire à un candidat.

Les villes à éviter

Concrètement, certains recruteurs favoriseraient un candidat par rapport à un autre en fonction de son lieu de résidence. Ainsi, certaines villes pourraient figurer sur une "liste rouge", associées à des prétendants en difficulté. Ce serait le cas par exemple pour les communes franciliennes de Grigny et La Courneuve. Selon Le Figaro, elles auraient contacté la Halde (Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité).

"Les écarts discriminatoires les plus importants ont été observés pour les postes de niveau débutant, le candidat évoquant une origine ‘extra-européenne’ étant appelé quasiment deux fois moins que le candidat de référence. A l’inverse, pour les postes d’encadrement, l’expérience des candidats, quelle que soit leur origine, rassure les recruteurs", relève le rapport selon un exercice test des procédures de recrutement.

Une nouvelle loi ?

Pour limiter ces effets, le cabinet Deloitte recommande d’"introduire le lieu de résidence dans les critères de discrimination définis par la loi". De plus, le rapport assure qu’il est nécessaire de changer les méthodes de recrutements car "en France, le diplôme et le CV sont généralement survalorisés dans le processus de recrutement". Le document conseille d’évaluer les candidats sur leurs compétences professionnelles et sur leurs capacités réelles à travailler "en situation" et préconise "la méthode de recrutement par simulation, fondée sur des mises en situation permettant de tester en ‘temps réel’ les aptitudes des candidats".