Hollande rate l’inversion de la courbe du chômage en 2013

  • A
  • A
Hollande rate l’inversion de la courbe du chômage en 2013
En tout, il y a eu 177.800 demandeurs d'emploi en plus en 2013.@ MaxPPP
Partagez sur :

LE CHIFFRE TANT ATTENDU - Avec plus de 10.000 demandeurs d’emploi supplémentaires en décembre, la courbe du chômage est toujours en augmentation.

L’INFO. Il en avait fait une promesse clé de son programme de candidat à la présidence de la République, un cheval de bataille de son début de quinquennat : François Hollande n’a pas réussi à inverser la courbe du chômage à la fin de l’année 2013. Le nombre de chômeurs de catégorie A a augmenté de 0,3% au mois de décembre. 10.200 personnes supplémentaires ont poussé la porte de Pôle Emploi lors du dernier mois de l’année.

Ce que disent les chiffres. En tout, il y a eu 177.800 demandeurs d’emplois de catégorie A en plus en 2013. Sur l’année, cela équivaut à une augmentation de 5,7%, contre 10% pour 2012. Cela dit, si les chiffres ne sont pas bons, on observe un net ralentissement de la hausse du chômage sur l’année. Ainsi, si en moyenne 33.000 personnes devenaient chômeuses chaque mois au premier trimestre de l’année, elles n’étaient plus que 2.500 dans le dernier.



Ce n’est pas passé loin. La nouvelle méthode de calcul utilisée par les services de l’Etat était d’ailleurs censé aider le gouvernement à réussir. En prenant la moyenne sur un trimestre, l’exécutif espérait montrer que la baisse était là.

Lors de l’annonce des chiffres de novembre, le communiqué du ministère de l’Emploi soulignait le fait que sur les deux premiers mois du trimestre, la tendance était à une baisse moyenne de 1.350 demandeurs d’emplois par mois. Mais la hausse de plus de 10.000 demandeurs au mois de décembre a cassé la dynamique, faisant repasser la moyenne dans le rouge.

Les jeunes toujours dans le vert. Le principal motif de satisfaction pour l’exécutif reste la poursuite de la baisse du chômage chez les jeunes. Depuis huit mois, il est en perpétuel recul. Ainsi il y a eu moins de jeunes chômeurs en décembre 2013 qu’en janvier de la même année.

Le recul du chômage est également notable sur les troisièmes et quatrièmes trimestres de l’année concernant les 25-50 ans. Il est néanmoins toujours dramatiquement haut pour les seniors, âgés de plus de 50 ans, qui représentent 78% des demandeurs d’emploi de catégorie A.

François Hollande ne baisse pas les bras. François Hollande, en déplacement en Turquie, s’était exprimé mardi dans l’après-midi. Alors qu’il a affirmé ne pas connaître les chiffres officiels, il reconnaissait que la “stabilisation ne suffit pas”. “Ce que nous devons faire, c’est la diminution, l’inversion”, a-t-il ajouté.

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a également réagit à l'annonce des chiffres du chômage. Il a considéré qu'il fallait poursuivre dans la lignée de la politique du gouvernement, estimant qu'il fallait désormais aller "beaucoup plus loin, plus vite et plus fort" contre le chômage.

sur le même sujet, sujet,

SEMANTIQUE - Inversion de la courbe du chômage : circulez, y a rien à voir

REACTION - Copé exige la démission de Sapin

EXTRAIT - Faut-il croire en une inversion de la courbe du chômage ?

INTERVIEW - Sapin : "la bataille du chômage est en train d'être gagnée"